Revlon : appel au Ministre Montebourg et au Sous-Préfet

J’ai décidé hier d’écrire à Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, pour l’alerter sur la fermeture programmée du fabricant de cosmétiques Revlon à Bezons. Les 62 salarié(e)s de l’usine bezonnaise et la trentaine d’employé(e)s du siège administratif à Paris feront les frais de ce plan dit « de restructuration », annoncé depuis la direction américaine.

Après avoir  rencontré les syndicats, je demande au ministre d’intervenir face à cette décision, fruit de choix de gestion désastreux depuis le rachat de l’entreprise Gatineau : abandon de marques importantes, absence d’investissement dans l’usine, désorganisation des produits. Je suis déterminé à réagir face à ce plan de licenciements qui va fragiliser la situation des familles de ces travailleurs.

J’ai également écrit au sous-préfet d’Argenteuil et sollicité une rencontre, afin de connaître les mesures qu’il compte mettre en place pour venir en aide aux salariés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s