Aide alimentaire européenne: « l’Europe des égoïsmes ne doit pas triompher »

banque-alim

Le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD), qui permet de distribuer des repas à notamment quatre millions de Français, est menacé de suppression. Le dossier sera à l’ordre du jour du Conseil européen des 7 et 8 février prochains. Va-t-on laisser faire cette monstruosité ? Ce qui a été possible pour des banques ne serait donc pas possible pour les plus pauvres d’entre nous ? Le maintien du financement de ce programme ne représente que 0,5% de la somme qui a été généreusement offert au monde de la finance pourtant premier responsable de la crise que traverse l’économie mondiale.

Plusieurs gouvernements européens s’opposent à la poursuite de ce programme, parmi lesquels l’Allemagne et le Royaume-Uni. Ils estiment que cette aide doit désormais être prise en charge par la politique sociale de chaque État et non par l’Europe. Supprimer un programme qui ne représente qu’un euro par an par Européen serait un mauvais service rendu à l’idée européenne. L’Europe des égoïsmes ne doit pas triompher !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s