La ville et les syndicats de police unis pour sauver le commissariat de Bezons

020

Comme je vous l’avais annoncé, nous avons tenu une conférence de presse, vendredi 22 février, avec Ludovic Collignon, secrétaire départemental du syndicat de police Alliance, et Frédéric Puype, délégué d’Unité SGP police FO. Nous avons pu officialiser le début de la résistance commune au projet de la direction départementale de la sécurité publique de faire du commissariat de Bezons un simple poste de police, qui fonctionnerait avec une petite quinzaine de fonctionnaires (contre 58 aujourd’hui).

En arrière-plan, nous avons exposé les affiches de la campagne de communication réalisées par la ville et qui sont sans équivoque: « Pour notre commissariat, on ne la fermera pas », « Notre commissariat, on le garde à vue », « Un commissariat à Bezons , on y a le droit. »

Si le projet arrivait à passer,  les Bezonnais seraient obligés d’aller porter plainte à Argenteuil. Toutes les brigades d’intervention et d’investigation seraient déplacées de Bezons vers Argenteuil.

Le commissariat de Bezons serait réduit à un simple poste de police, ouvert uniquement de jour, avec une poignée de fonctionnaires dans des locaux sur-dimensionnés. Nous avons insisté sur le côté « injuste » de ce projet. Un camouflet pour les habitants « qui ont droit à la sécurité » et des policiers qui peuvent, de plus, se targuer de bons résultats.

Cette mesure a été prise en catimini « en dépit de toute logique par rapport au développement de Bezons », avec son nouveau tramway, bientôt 30 000 habitants, 10 000 salariés et une zone commerciale en extension. Une ville par ailleurs en proie à des problèmes de trafic de stupéfiants. « Il ne faut pas rêver, si le projet est validé, c’est la fermeture définitive dans deux ans qui se profile, avertit Frédéric Puype. Les Bezonnais ont besoin de leurs policiers dans leur ville. »

022

Rendez-vous le 13 avril

Toutes les actions pour empêcher la signature de ce décret seront entreprises. La campagne de communication constitue la première étape. Des pétitions vont bientôt circuler. Le tissu associatif, les commerçants et les bailleurs sociaux seront sollicités. Une mobilisation d’ampleur est d’ores-et-déjà prévue le 13 avril. Cette grande journée est en cours de préparation. Je vous donnerai davantage d’informations sur ce blog pour que nous soyons nombreux à nous mobiliser. A très bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s