Budget du département : des menaces de toutes parts

val d'oise(1)

Vendredi 22 février se tenait la séance du Conseil général avec un sujet d’importance : les orientations budgétaires du département.

Si je me suis réjoui de voir l’inscription du financement des travaux sur la RD 311 nécessaire au développement de nos projets bezonnais, notamment de base de loisirs, j’ai regretté que ceux relatifs à l’aménagement des berges de la Seine jusqu’à Argenteuil (auquel il est fait allusion sur ce blog: A nous les berges, avançons ensemble) ne soit pas retenus.

Par ailleurs, je me suis inquiété des moyens financiers pour les collectivités en dénonçant cette économie financière qui, ces dernières années, a pris bien des pouvoirs sur nos vies et a entraîné la plus grave crise que nous ayons connue depuis des décennies. J’ai rappelé que c’est dans ce contexte que l’Etat, faute de courage politique, entend réduire toujours plus ses dotations en direction des collectivités, pénalisant toujours les mêmes : les citoyens.

Jusqu’où ira-t-on ? La dissolution des départements, la mort lente des communes ? ai-je solennellement déclaré, profitant de l’occasion qui m’était offerte pour réitérer les propositions concrètes et réalistes de mes amis parlementaires portant la fiscalité locale.

Vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous pour lire mon intervention complète.

INTERVENTION DE DOMINIQUE LESPARRE SEANCE CG DU 22 FEVRIER 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s