Cadeaux de Noël amers pour Bezons !

Alors que le ministre de l’économie, ancien banquier, tente de faire changer des législations qui relèvent d’autres ministres, comme ceux du travail, de la justice, du commerce ou de l’artisanat, des transports, du logement, les décisions antérieures des ministères résonnent dans notre ville aussi . Que se soit dans le domaine de l’éducation, de la sécurité ou bien encore des services publics, les cadeaux de Noël ont un goût bien amer. Notre commissariat, pour lequel nous nous étions massivement mobilisés est de nouveau dans l’œil du cyclone. Notre lycée, conséquences de la nouvelle politique de la Ville gouvernementale, doit sortir du dispositif ZEP. Enfin, la Poste, plus friande de dividendes pour ses actionnaires que de personnel derrière ses guichets, ferme nos bureaux du Grand Cerf et du Colombier durant les fêtes.  J’ai, sur l’ensemble de ces points, pris ma plume pour écrire à Monsieur le Préfet du Val d’Oise, au ministre de l’Education nationale et à la directrice de la poste à Bezons.

Vous pouvez prendre connaissance de ces trois courriers en cliquant ICI : LETTRES DU MAIRE 16 DEC 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s