Amalgame, récupération et hypocrisie

Décidément monsieur Olivier Régis, chef de l’UMP local, reste égal à lui-même. Alors que la classe politique, dans sa quasi globalité, ne trouve pas les mots pour nommer l’horrible attentat perpétré mercredi en plein cœur de Paris, ce monsieur part jouer dans la cour de Marine Le Pen pour utiliser la mort de 12 innocents à des fins bassement politiciennes. Alors que ces lâches assassinats constituent aussi un attentat contre la création, contre l’intelligence, contre la liberté du droit de pensée, contre la démocratie, ce coutumier de la démagogie, assujetti à l’impôt sur la fortune, utilise une nouvelle fois ses armes favorites : l’amalgame, le mensonge et l’hypocrisie. Il vient par ses propos haineux envers le maire de Bezons de se disqualifier pour la énième fois.

51580

1940-1945, durant cinq années, les résistants français vont harceler l’occupant nazis. Des milliers d’entre eux seront fusillés comme terroristes.

Car comparer, comme il le fait sur son blog, les Palestiniens qui se battent depuis 60 ans contre l’occupation de leur pays, à ces assassins qui ont froidement abattu 12 personnes, c’est volontairement tenter de nourrir un climat délétère.
C’est aussi qualifier ces mêmes Palestiniens du même diminutif que les nazis et les pétainistes ont donné à Jean Moulin, à Danièle Casanova, Stéphane Hessel, Missak Manouchian, Germaine Tillon et à des milliers d’autres résistants français pendant l’occupation de notre pays.

100527290

Depuis 1947, la Palestine est occupée et ses territoires grignotés par l’armée israélienne. En juillet et août 2014 les nouveaux bombardements israéliens sur Gaza ont fait des milliers de morts. Essentiellement des civils, femmes et enfants.

Majdi Al-Rimawi, que Bezons avait fait citoyen d’honneur, et tant d’autres, ont eux aussi été condamnés pour acte de résistance face à une armée d’occupation !
Alors que le terrible drame d’hier nous commande la dignité, la compassion, alors qu’il exige de nous tous de défendre, plus que jamais, les valeurs de liberté, de tolérance, de fraternité et de laïcité, alors que ceux qui sont morts trempaient leur plume dans l’humour et l’amour de la vie, Monsieur Régis, une fois de plus, est aveuglé par son anticommunisme et ne fait que contribuer à l’affaissement du débat public et à nourrir le climat xénophobe qui enveloppe la France depuis des mois. C’est vrai qu’il préférera, très certainement, partager le champagne et les petits fours avec des gens qui, comme lui, ont payé pour 2013 en impôt sur le revenu et sur la fortune, l’équivalent de 4 ans de salaire payé au Smic !

Dominique Lesparre, maire de Bezons

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s