Pierre Gosnat, maire d’Ivry, nous a quittés.

Pierre Gosnat, 66 ans, maire PCF d’Ivry-sur-Seine et président de la Communauté d’agglomération Seine Amont, est décédé dans la nuit du 24 au 25 janvier . Atteint d’un cancer qu’il avait annoncé dès la fin 2013, l’ancien député avait réduit son activité politique depuis le mois d’octobre afin de lutter contre la maladie.

Depuis plusieurs mois, Pierre Gosnat se battait contre le cancer. Il n’en avait jamais fait mystère. Pierrot comme l’appelait ses amis, ses camarades, avait décidé de rendre public son combat, parce que c’était un combat pour la vie. Cet infatigable battant avait au cœur sa ville d’Ivry Sur Seine. Tout jeune, il avait hérité de ses illustres aïeuls cette envie de se battre pour la justice sociale, pour « l’humain d’abord » ! Il s’était engagé très tôt à la jeunesse communiste, puis au parti communiste français. Fidèle à son engagement, il cherchait à le faire vivre en se mettant au service du plus grand nombre. Fils de Georges Gosnat, ancien sous-secrétaire d’Etat à l’Armement du gouvernement de Georges Bidault en 1946 et ancien député de Charente Maritime puis du Val de Marne, et de Denise Bastide, résistante puis députée de la Loire, et petit-fils de Venise Gosnat, Pierre Gosnat était maire d’Ivry-sur-Seine depuis 1998, il a aussi été député de la dixième circonscription du Val-de-Marne de 2007 à 2012. Il n’avait de cesse de faire que chaque projet, petit ou grand, culturel, éducatif, économique, environnementale, fasse préalablement l’objet d’une concertation.

710264-le-maire-pcf-d-ivry-sur-seine-pierre-gosnat-alors-depute-s-exprime-a-l-assemblee-le-8-decembre-2009

Succédant à Jean-Claude Lefort, Pierre Gosnat a aussi porté la voix de notre ville à l’Assemblée Nationale de 2007 à 2012.

Sous son impulsion, Ivry Sur Seine était un laboratoire d’idée, que certains journalistes appellent le « nouveau communisme municipale ». Ivry Sur Seine est une ville dynamique, vivante, ou la priorité est donnée aux habitants, à tous les habitants, quelques soient leurs âges, leurs sexes, leurs origines, leurs pouvoirs d’achat. Avec les maires de Vitry Sur Seine, et de Choisy le Roi, il a contribué à créer la communauté d’agglomération de Seine Amont pour donner plus de forces à leurs projets. Homme de culture, il aimait discuter avec Jean Ferrat, Allain Leprest, autre chanteur-poète,  qu’il a soutenu jusqu’au bout. Avec Alice, sa femme, il allait avec gourmandise au festival d’Avignon écouter, regarder les nouvelles créations. Il avait obtenu le label de Centre Théâtral National pour Ivry pour promouvoir plus en profondeur la culture dans cette ville populaire, cosmopolite. C’est tout cela et tellement plus que nous lègue Pierrot!  A Alice, sa femme, à ses enfants, sa famille, ses proches, ses amis, ses camarades, aux militants communistes d’Ivry et du Val de Marne, aux Ivriennes et Ivriens, j’adresse toutes mes condoléances, et tout notre soutien dans cette épreuve.

31 ans de mandat

Conseiller Municipal en 1983, Maire-Adjoint en 1985, Conseiller Régional de 1986 à 2004, et surtout Maire en 1998 à la suite de Jacques Laloë. Succédant à Jean-Claude Lefort, il a aussi porté la voix de sa ville à l’Assemblée Nationale de 2007 à 2012. Déjà malade, il a conduit à la victoire son dernier combat électoral lors des municipales de mars 2014.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s