Face aux bavures du Raid, le silence des ministres

Deux bavures policières en moins de 24h ! Pierre Stambul, Co-président de l’Union française juive pour la paix et Jean-Claude Lefort, responsable de l’association France-Palestine et ancien député, ont été victimes d’irruptions nocturnes et violentes du Raid. Des faits inacceptables qui méritent des explications de la part du gouvernement.

Co-président de l’Union française juive pour la paix, Pierre Stambul, a reçu une visite très désagréable dans la nuit de lundi à mardi. Il était 3h50 quand un groupe dit d’élite de la police nationale, a fait irruption à son domicile marseillais en enfonçant la porte. Menotté, violenté, Stambul apprend qu’il est soupçonné d’avoir assassiné sa compagne, Sarah. La présence de celle-ci à ses côtés ne ralentit pas les ardeurs belliqueuses des assaillants. Gardé à vue pendant sept heures, et finalement libéré sans une excuse, Pierre Stambul est un militant associatif connu. Conférencier, auteur de livres et d’articles, il ne peut guère être pris pour un dangereux terroriste. Les soupçons se tournent vers Ulcan, provocateur pro-israélien coutumier de dénonciations anonymes, et qui opère depuis Israël en toute impunité. On découvre surtout que le Raid est capable de ce genre d’opération sans l’ombre d’une vérification. Rassurant…Et sa continue….

index

Pierre Stambul est Co-président de l’Union française juive pour la paix, une association qui dénonce et condamne l’occupation de la Palestine par Israël et les actions criminelles de son armée..

Vingt-quatre heures après cette irruption nocturne et violente du Raid au domicile de Pierre Stambul, c’est chez mon camarade et ami Jean-Claude Lefort, ex-président de l’association France-Palestine Solidarité, député honoraire, député communiste de 1988 à 2007, Chevalier de la Légion d’Honneur, que les policiers ont débarqué. Selon l’ancien député du Val-de-Marne, il était 2h30 du matin quand une vingtaine de policiers de la Brigade anti-criminalité sont intervenus à son domicile, à Ivry-sur-Seine (94). C’est un voisin qui a averti Jean-Claude Lefort qui se trouvait en province. Constatant son absence, les policiers n’ont pas défoncé la porte, contrairement à ce qui s’était passé la veille au domicile marseillais de Pierre Stambul.

JC LEFORT

Jean-Claude Lefort, est l’ancien président de l’association France-Palestine Solidarité. Il fut député communiste de 1988 à 2007. Il est également Chevalier de la Légion d’Honneur,

Il est difficile cette fois de croire à une « bavure policière ». Beaucoup de questions se posent. De qui viennent les ordres ? Pourquoi ses interventions nocturnes chez des personnalités connues, responsables associatifs ou ancien élu de la République ? Pour l’heure, Pierre Stambul n’a toujours reçu aucune explication ni aucune excuse. Et le préfet est aux « abonnés absents » lorsque Jean-Claude Lefort tente de le joindre au téléphone.  Violence inouïe contre les migrants, bavure contre des militants de la Paix et de la solidarité, vol familial Paris-Berlin à 20 000 € sur le compte de l’Etat, Il est grand temps que le 1er ministre mais aussi celui de l’Intérieur s’expliquent. A moins qu’au sein du gouvernement on fasse aussi l’amalgame entre un militant solidaire du peuple palestinien et un antisémite ?

Publicités

Une réflexion sur “Face aux bavures du Raid, le silence des ministres

  1. Pingback: Mon soutien à Jean-Claude Lefort | Dominique Lesparre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s