Sécurité : les Bezonnais méritent mieux qu’un poste de police !

En début d’année 2013, je vous avais appelés à vous mobiliser pour faire barrage au projet de fermeture de notre commissariat. La massive et conjointe mobilisation des habitants, des élus et des syndicats de police avait contraint les pouvoirs publics à renoncer à leur projet. Monsieur Valls, alors ministre de l’intérieur, en visite dans notre ville, s’engageait au maintien de notre commissariat. Aujourd’hui, cette promesse est reniée !

La réorganisation des circonscriptions de sécurité dans notre département, qui se traduit déjà par une diminution du nombre de policiers sur l’ensemble du département (121 arrivées pour 140 départs), est prétexte à de nouvelles économies dans le domaine de la sécurité publique. Notre commissariat est quasiment entièrement dépouillé de ses missions !  La transformation du Commissariat de Bezons en antenne locale est inacceptable pour une ville comme la nôtre. Je l’ai dit et écrit au 1er ministre, au ministre de l’Intérieur, au Préfet du Vald’Oise et au député de notre circonscription. L’essor de notre ville, l’arrivée de nouveaux habitants, de nouvelles entreprises imposent au contraire la présence sur le terrain de plus de policiers. Cette fermeture, déguisée en permanence administrative, afin d’essayer d’esquiver un véritable débat, fait tomber l’effectif de policiers actuel à une dizaine seulement qui n’opéreront que dans la journée.

MANIF 13 avril 2013

En avril 2013, notre mobilisation avait permis le maintien de notre commissariat

Les principales missions de sécurité étant transférées au Commissariat d’Argenteuil. Il est donc évident que cela entraînera : un allongement des délais d’intervention des équipes, une présence policière nettement amoindrie sur le terrain, des délais supplémentaires pour se rendre au Commissariat Central et bien entendu un encouragement à l’accroissement des délits. Cette décision constitue un refus avéré de prendre en compte la juste aspiration des Bezonnais à une sécurité accrue, et à une police nationale de proximité présente et active sur le terrain 24h sur 24. La sécurité dans notre ville, la lutte contre toutes les formes d’incivilités, le maintien de l’ordre public, les résultats obtenus grâce à l’engagement de la police, des citoyens et de la municipalité contre les trafics de cannabis, ne sauraient passer par la suppression du commissariat. Bien au contraire ! C’est pourquoi je vous invite à signer et à faire signer la pétition ci-jointe, à l’initiative du Collectif Contre la fermeture du commissariat de Bezons.

Pour signer la pétition cliquez ICI : PDF PETITION COLLECTIF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s