La Grèce reconnait l’Etat palestinien !

Une bonne nouvelle pour nos amis palestiniens ! La Grèce est devenue  le 137 pays à reconnaitre l’État palestinien, toujours illégalement occupé par Israël. Le Parlement grec a en effet adopté le 23 décembre une résolution appelant le gouvernent grec à reconnaître l’État palestinien lors d’une séance spéciale, en présence du président palestinien Mahmoud Abbas, en visite officielle à Athènes.

.Tous les partis ont voté à l’Assemblée en faveur de ce texte demandant au gouvernement grec de « promouvoir les procédures adéquates pour la reconnaissance d’un État palestinien et tout effort diplomatique pour la reprise des discussions pour la paix » dans la région. Pour Tassos Kourakis, vice-président du Parlement, ce vote est « un pas important vers la reconnaissance d’un État palestinien ». Le premier ministre grec, Alexis Tsipras, a souligné que « la Grèce s’engageait à l’instauration d’un État palestinien viable, indépendant et souverain sur la base des frontières fixées en 1967 et ayant comme capitale Jérusalem-Est, un pays qui coexistera pacifiquement avec Israël ».

Je me félicite de cette décision…

La cause palestinienne a donc avancé d’un nouveau pas, après le vote par le Parlement athénien, lors d’une séance spéciale, d’une résolution appelant le gouvernement grec à reconnaître l’État de Palestine. Et je ne peux que m’en féliciter et m’en réjouir.  Le texte de la résolution appelle en effet le gouvernement dirigé par Alexis Tsipras à “promouvoir les procédures adéquates pour la reconnaissance d’un État palestinien et tout affiche_etat_palestinien_jc-1effort diplomatique pour la reprise des discussions pour la paix” au Proche-Orient, a indiqué le président du Parlement Nikos Voutsis. Le vote a eu lieu en présence du président palestinien Mahmoud Abbas qui a été invité à prononcer un discours au Parlement grec, dans lequel il a remercié la Grèce pour ce fort soutien à la Palestine. Alexis Tsipras s’était rendu fin novembre dans les territoires palestiniens et en Israël. C’est au cours de cette visite qu’il avait invité M. Abbas à Athènes pour assister au vote du Parlement en faveur de la reconnaissance de l’État de Palestine. Le texte adopté par le Parlement grec est basé sur une série de résolutions internationales, la décision du Parlement européen en décembre 2014 et des votes dans des parlements d’autres pays. Ce qui avait été fait par la Suède, les Parlements français et britanniques et le Congrès espagnol. Je ne peux que formuler le vœu que 2016 soit une année où la cause en faveur du peuple palestinien connaisse de sérieuses avancées pour que palestiniens et israéliens puissent enfin vivre en paix, chacun dans leur état respectif.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s