Edmonde Charles-Roux, la belle insoumise nous a quittés

Résistante, journaliste et romancière, Edmonde Charles-Roux est décédée mercredi 20 janvier. Cette qui partagea près de vingt ans la vie du maire socialiste de Marseille Gaston Defferre, cachait sous ses allures de grande bourgeoise un cœur à gauche, une volonté de fer et les passions d’une rebelle. Edmonde Charles-Roux avait été la présidente des Amis de l’Humanité.

C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris la mort d’Edmonde Charles-Roux. Edmonde, c’est cette femme au chignon serré, au collier de perles et au tailleur chic, mais aussi au sourire lumineux et au regard énigmatique qui restera dans toutes les mémoires. Et c’est aussi une grande journaliste et grande romancière, profondément attachée aux valeurs humaines. Edmonde-Charles Roux c’est aussi bien évidemment Marseille, l’ouverture sur la Méditerranée, l’Orient, les voyages et la rencontre avec l’autre. C’est l’engagement en tant qu’infirmière militaire puis résistante. Elle assurera le transport clandestin de membres des FTP-MOI (francs-tireurs et partisans – main-d’œuvre immigrée).

XVM478f3402-c04b-11e5-b21a-aecb1c98c62d

En 1966 elle publie son premier roman Oubliez Palerme et entre à jamais au panthéon de la littérature en devenant la cinquième femme à recevoir le Prix Goncourt.

Lorsqu’elle est démobilisée elle fut, sans la moindre preuve, accusée d’être une fille à soldats, puis d’être une communiste, tout cela, parce qu’elle « n’avait pas, disait-elle, épousé un banquier ». A ce moment les portes de son milieu lui seront fermées Dans cette période d’après-guerre Edmonde Charles-Roux travaille à Elle puis à Vogue, et en devient rapidement rédactrice en chef imposant une marque culturelle à ce journal de mode. Elle y met en avant tout ce qui est audace, imagination, contemporain. Elle devra quitter le magasine en 1966 pour une audace inimaginable à l’époque : avoir imposé une femme de couleur en couverture ! Cette même année, elle publie son premier roman Oublier Palerme qui sera fortement soutenu par Louis Aragon et Elsa Triolet. Elle obtiendra le prix Goncourt dont elle deviendra plus tard membre du jury puis présidente. Elle y laissera son empreinte en ouvrant l’académie et en donnant le label Goncourt à un prix des lycéens. C’est cette même année aussi qu’elle rencontre Gaston Deferre, maire de Marseille, et qui deviendra son mari.

m_271760441_0

Edmonde Charles-Roux et Gaston Deferre, son époux, qui sera maire de Marseille et ministre de l’intérieur dans le premier gouvernement de François Mitterrand.

Militante de la cause des femmes, elle a écrit de nombreux romans dans lesquelles les femmes libres ont un grand rôle. Edmonde Charles Roux était jusqu’à aujourd’hui présidente de la Maison Elsa Triolet et Aragon. Elsa et Louis qu’elle avait connus en 1956 au moment de l’intervention soviétique à Budapest Dans une interview à l’Humanité de ce moment elle disait notamment : «La haine à l’égard d’Aragon s’est manifestée comme jamais, une haine à couper au couteau … À partir de ce moment, nous ne nous sommes pratiquement plus quittés… »

louis-aragon_2498870

Edmonde Charles-Roux sera une fidèle amie et alliée de Louis Aragon et d’Elsa Triolet

Edmonde Charles Roux,  elle est aussi et naturellement devenue la présidente des Amis de l’Humanité. Elle était un soutien indéfectible du journal, une combattante active du pluralisme, de la culture, du débat d’idées. Avec la disparition d’Edmonde Charles Roux c’est une grande dame, une femme libre, insoumise et singulière qui s’en va.

Dans l’Humanité d’aujourd’hui, Roland Leroy, Ernest-Pignon-Ernest, Bernard Vasseur, Charles Sylvestre, Patrick Le Hyaric, Bernard Pivot…rendent hommage à cette femme inoubliable, romancière et humaniste jusqu’au bout des ongles, qui n’aura eu de cesse de faire mentir cette phrase de Reverdy qu’elle aimait citer : « Élégante, c’est-à-dire détachée ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s