Casse du Code du Travail : Tout bénef pour le Medef !

2927028040Jamais auparavant le Code du travail n’avait été victime d’une telle offensive. Diminuer la contestation juridique des licenciements, favoriser les accords d’allongement du temps de travail, réduire le nombre de représentants du personnel : quelques-unes des mesures du gouvernement Valls. Façonné par la lutte des classes, le Code du travail reconnaît l’existence d’un lien de subordination entre patron et salariés. Il encadre cette relation en accordant des droits à ces derniers qui sont autant de limites au pouvoir du premier. C’est dans une entreprise de sape systématique des protections collectives et individuelles que s’est engagé François Hollande dès son élection.
Diminuer la contestation juridique des licenciements, favoriser les accords d’allongement du temps de travail, réduire le nombre de représentants du personnel, remise en cause du dimanche comme jour férié, tentative de plafonnement des indemnités prud’homales, et les 35 heures sont aussi dans son collimateur. Voici un bref échantillon des mesures que le gouvernement Valls et sa ministre du « travail » souhaite faire passer en force en utilisant l’article 49-3. C’est à dire en refusant le débat démocratique.

104793151_o

130 000 signatures de plus en 24 heures: En intervenant vendredi dernier sur France Inter, François Hollande voulait rassurer son camp. Perdu. Le projet de réforme fait l’unanimité contre lui à gauche. Les syndicats discutent pour préparer la « riposte ». La CFDT, jugeant le texte « négatif », s’est dite prête à « agir en commun ». Et hier je vous invitai à signer la pétition en ligne contre la casse du Code travail en précisant qu’elle avait déjà recueil 210 458 signatures. Nous sommes le 23 février, il est 14h20 et la pétition frôle les 340 000 signatures !Continuons à la faire signer et préparons la journée d’action nationale contre la casse des droits de TOUS les salariés.

Ce mardi se tient une réunion entre la CGT, la CFDT, FO, la CFE-CGC,  l’Unsa La FSU, Solidaires et les syndicats étudiants (Unef) et lycéens (UNL) pour préparer cette mobilisation. Seule la CFTC n’a pas souhaité y participer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s