Dessine-moi…Finkielkraut

 160328Lara1Qu’est-ce que les dessinateurs de presse ont eu à se mettre sous la dent (et sous la mine) cette semaine.  « Nuit debout », bien sûr, qui dure, qui enfle (et c’est tant mieux). Ces rassemblements incarnent une immense contestation du pouvoir établi et du déficit démocratique dans notre pays. Dans les 60 villes où ils se tiennent et tiennent, on y fait de la politique au sens premier, entre citoyens.  Les dessinateurs n’ont surtout pas manqué  de croquer le philosophe Finkielkraut, grand spécialiste de la provocation et chantre de la « race » blanche. Ce  polémiste réactionnaire et vulgaire, aux relents xénophobes,  armé de son épée d’académicien, ait  venu faire un coup médiatique place de la République.  Cette pure provocation avait pour unique objet de fournir caution à tous les réactionnaires, certains de gauche,  appelant à l’évacuation policière de la place de la République. Question : Tous les réactionnaires de France devront-ils être accueillis à bras ouverts dans les rassemblements « Nuit Debout » pour que ces mouvements soient labellisés l démocratique ? Les mêmes restent d’ailleurs totalement muets sur les violences policières qui remplacent le mot « fraternité » par « matraque ». D’ailleurs d’autres dessinateurs n’ont pas manqué de dénoncer  ces nombreux et injustifiables cas de violences policières lors des journées de rassemblement contre la loi Valls-ElKohmri. Il ne me reste plus qu’à vous inviter à consulter cet échantillon d’excellents dessins de presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s