Nouvelles menaces sur la Poste à Bezons !

Les deux bureaux de la Poste de Bezons cumulent déjà 18 jours de fermetures intempestives depuis le début de l’année. Cette situation est devenue totalement inacceptable !

Dans une société de plus en plus inhumaine, agressive, générant nombre d’inégalités nos concitoyens ont besoin de protections, de solidarités donc plus de Services Publics de qualité et de proximité. Les évolutions du Service Public Postal impulsé par le groupe La Poste sont donc préoccupantes et même inacceptables. Il en est ainsi des fermetures de bureaux de poste programmées, de réductions des horaires d’ouvertures de bureaux, de suppression de tournées de facteurs. L’objectif avoué de la Poste étant de transférer ses activités postales  dans des commerces, à la charge des collectivités et de continuer de réduire le nombre de salariés. Elles se traduisent simultanément par une  dégradation importante du service rendu aux usagers et des conditions de travail des agents. Bezons ne fait pas exception. Depuis le 1er janvier, les bureaux de La Poste centrale et du Grand Cerf cumulent déjà 18 jours de fermetures intempestives. Les raisons invoquées : pannes informatiques et non remplacement d’agents malades.  Je viens donc d’adresser un courrier aux directions régionale et départementale de la Poste dans lequel je dénonce, « Ces derniers mois, les Bezonnais ne cessent de se « casser le nez » régulièrement devant les portes closes ou la grille baissée, parfois sans qu’aucune information n’explique ni les raisons  ni la durée de ces fermetures «  à la petite semaine ».  Ce qui est la marque d’un profond mépris à leur encontre ».

Ces deux informations, à la Poste Centrale de Bezons, le 22 janvier dernier. Quand la Poste ajoute la gabegie au mépris des usagers.

Une fois encore, le maintien de ce service public dans notre ville aura besoin, et plus que jamais,  de la mobilisation de tous. D’autant que le nouveau contrat de présence postale pour 2017-2019, signé entre l’État et la Poste n’annonce rien de bon ! Et je ne peux que regretter que ce contrat ait été validé par l’Association des Maires de France, présidée par Monsieur François Baroin, proche collaborateur du candidat mis en examen, François Fillon. Il nous faudra donc nous battre à nouveau, pied à pied, pour empêcher toute fermeture d’un bureau de poste dans notre ville. L’occasion aussi de réclamer  la convocation de la Commission Départementale de Présence Postale et Territoriale, élargies aux associations d’usagers et organisations syndicales représentatives du personnel.  Nous y réclamerons qu’y soient discutées les évolutions en cours au sein du réseau postal local ainsi que les réorganisations de services qui impactent les conditions de travail et le service rendu aux usagers.

Le journal Le Parisien, s’est fait l’écho de ce courrier dans son édition du 17 mars : http://www.leparisien.fr/bezons-95870/bezons-le-courrier-muscle-du-maire-a-la-direction-de-la-poste-17-03-2017-6771993.php

 

Lettre du maire de Bezons à la direction postale : Lettre à la Poste Mars 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s