Et le 1er ministre est…de droite !

En nommant 1er ministre, Edouard Philippe, député maire du Havre, membre du parti les Républicains, Emmanuel Macron confirme vigoureusement son option libérale. Mais ce n’est pas de surprise !

C’est donc au fils spirituel de d’Alain Juppé, Édouard Philippe, qu’Emmanuel Macron a décidé de confier les clés de Matignon. Le président pseudo-« progressiste » promeut donc un député LR qui s’est opposé aux lois sur la transparence de la vie politique, aux différents textes sur l’égalité hommes-femmes,  ou encore au tiers payant… La publicité mensongère d’En marche ! commence à s’écorner sérieusement. Un énarque député-maire, rappelé à l’ordre en 2014 par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique… en termes d’exemplarité et de renouvellement, on aura fait mieux ! En abattant son atout maître pour appâter le reste de la droite, le nouveau président vient de porter le coup de grâce à l’imposture qui a prévalu à son élection. Les cartes sont enfin sur la table, et la partie de poker menteur avec la droite peut enfin commencer à jeu égal. Car à moins de cinq semaines des législatives, la nomination du député-maire du Havre constitue avant tout un défi lancé au parti « Les Républicains ».

Et les petites manœuvres du nouveau président pour débaucher à droite ne font que commencer, son mouvement n’ayant pour l’heure pas investi d’adversaire face à plusieurs candidats LR. Combien mordront à l’hameçon ? Verdict vendredi. Mais chacun sait maintenant à quoi s’en tenir. Et il n’est pas trop tard pour faire échouer les plans de cette réunification libérale d’un genre nouveau. La place des véritables progressistes n’est certainement pas dans cette majorité absolue que le nouveau monarque républicain appelle de ses vœux. Comme à Bezons et Argenteuil, Elle est du côté des centaines de candidats, Communistes, Ecologistes, Insoumis, Hamonistes, qui ensemble, dans leur singularité et leurs histoires respectives, peuvent encore faire sauter la banque Macron, s’ils parviennent à se rassembler. Seule une majorité de cet acabit est capable de relancer le progrès social, d’engager la transition écologique, d’inventer de nouvelles formes de solidarité pour garantir la paix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s