Il faudra compter avec le groupe « Communistes Républicains et Citoyens » au Sénat

Les candidates et candidats présentés et soutenus par le PCF ont rassemblé bien au-delà de leur rang, les grands électeurs, électrices, qui sont issus pour l’essentiel du rapport de force des élections municipales de 2014. Avec 13 sénatrices, sénateurs élus, le groupe CRC devient au Sénat le principal groupe d’opposition de gauche à la politique Macron. Sans surprise malheureusement la droite conserve donc la majorité au Sénat. La République en Marche est stoppée dans ses ambitions hégémoniques. Le FN ne gagne aucun élu.

Nombreux sont les commentateurs qui annonçaient la disparition corps et âme du groupe communiste républicain et citoyen. Les résultats démentent clairement ces annonces : le groupe CRC dépasse nettement la barre des 10 sénatrices et sénateurs nécessaires pour constituer un groupe. Malgré un contexte difficile, l’élection se fonde sur les résultats difficiles des élections municipales de 2014, les candidates et candidats présents sur les listes de rassemblement dans le cadre du scrutin proportionnel ou individuellement dans le cadre du scrutin majoritaire auxquelles participait le PCF ont attiré un nombre de suffrage bien supérieur à ce qui avait pu être prévu.

La brutalité de la politique menée par E. Macron à l’égard du peuple avec les ordonnances antisociales sur le Code du Travail et la destruction annoncée du logement social, mais aussi à l’égard des collectivités territoriales et du service public ont porté l’exigence du maintien d’un groupe qui, hier comme aujourd’hui, s’est opposé sans hésitation à la dérive libérale qui marque notre pays depuis des décennies.

Un groupe de combat, mais aussi un groupe de propositions pour démontrer sans manichéisme, qu’une alternative pour le progrès social est possible dans ce pays. Dès la rentrée parlementaire les sénatrices et sénateurs du groupe CRC engagerons la bataille contre la ratification des ordonnances, ratification qui, seule, peut leur donner force de loi.  Ils mèneront le combat contre une projet de budget au service des plus riches en montrant qu’une autre répartition des richesses peut fonder une nouvelle politique économique, source de plein emploi. Le groupe CRC œuvrera au rassemblement, nécessaire et urgent, pour stopper les coups de butoirs d’Emmanuel Macron contre les intérêts populaires. Il remercie les délégué-e-s sénatoriaux qui les ont soutenu et leur renvoie ce message : vous pouvez compter sur nous, la lutte continue !

Les sénatrices et sénateurs CRC : Eliane Assassi, présidente du groupe CRC (Seine-Saint-Denis), Cécile Cukierman (Loire), Laurence Cohen (Val-de-Marne), Michelle Greaume (Nord). Pierre Laurent, secrétaire national du PCF à Paris, Eric Bocquet (Nord), Dominique Watrin (Pas-de-Calais), Pascal Savoldelli (Val-de-Marne), Guillaume Gontard (Isère, DVG), Fabien Gay (Seine-Saint-Denis), Pierre Ouzoulias (Haut-de-Seine), Ils siégeront avec Christine Prunaud (Côtes D’Armor) et Thierry Foucaud (Seine-Maritime), dont les sièges n’étaient pas renouvelables.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s