Les 100 jours de Salah !

Voilà aujourd’hui 100 jours que Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, est embastillé par Israël, en vertu d’un ordre de détention administrative totalement inacceptable puisque sans charges, ni procès, ni durée déterminée. Côté Élysées silence total, alors que Netanyahou sera reçu par le souverain Macron, pour la seconde fois en 5 mois, le dimanche 10 décembre prochain, alors que la situation n’a jamais été aussi catastrophique pour les Palestiniens. La France fait le choix du « service minimum » pour sortir notre concitoyen Salah Hamouri de son emprisonnement « administratif »

Cent jours depuis que le 23 août Salah Hamouri a été placé en détention préventive. Le jeune avocat franco-palestinien est détenu de manière totalement arbitraire dans les conditions qu’il décrit lui-même dans nos colonnes, non sans évoquer le sort de ses codétenus dont des adolescents. Il le fait avec la force, le courage et la dignité qu’on lui connaît depuis qu’injustement accusé, en 2005, d’intentions terroristes il est en butte à la répression des autorités israéliennes et a déjà connu six années de prison, de 2005 à 2011. Le 16 novembre dernier, la ministre en charge des affaires européennes, Nathalie Loiseau, a dénoncé à l’Assemblée le recours à la détention administrative qui fait que Salah Hamouri ignore toujours quelles charges pèsent contre lui. « Nous continuons, a-t-elle dit, à demander le plein respect des droits de notre compatriote et à espérer sa libération rapide. » Il faut voir là, à n’en pas douter, l’effet de la mobilisation en sa faveur.

Par l’intermédiaire de ses avocats, le journal l’Humanité a fait parvenir à Salah une série de questions. Le quotidien publie ses réponses dans son édition de ce jour.

Mais il est vrai aussi que, depuis des décennies, la condamnation de la politique israélienne de répression et de colonisation, qui s’est traduite en particulier par l’implantation en Cisjordanie de 400 000 colons, se fait toujours mezza voce, tandis que l’accusation ignominieuse d’antisémitisme est clamée à tout vent dès qu’on monte un peu le ton. Les autorités israéliennes en jouent pour tenir pour nulles et non avenues les résolutions de l’ONU leur demandant expressément « de cesser immédiatement et complètement toute activité de colonisation dans les territoires palestiniens occupés ». Au niveau international, cette politique est avalisée par Trump tandis qu’Israël est toujours lié à l’Union européenne par un accord d’association. L’hypocrisie et le double langage doivent cesser. Benyamin Netanyahou sera la semaine prochaine à Paris. La France peut et doit être l’amie d’Israël comme elle peut et doit l’être de la Palestine-dont l’état doit être reconnu par Paris, mais respecter ses amis c’est parler clair, être sans concession et c’est, aujourd’hui, exiger la libération de Salah Hamouri.

Vidéos : Vous pouvez aussi visionner la vidéo d’Elsa Lefort,  épouse de Salah, qui en appelle à E. Macron pour sa libération. Lien ci-dessous

https://youtu.be/W8-jPQN-jGE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s