Hommage aux victimes des attentats par le député PCF André Chassaigne

Je fais mienne l’intervention à l’Assemblée nationale du député communiste Chassaigne André, prononcée mardi 27 mars et dont vous trouverez l’intégralité ci-dessous. Une intervention qui, à plusieurs reprises,  a reçu les applaudissements de tous les bancs de cette assemblée.  

Monsieur le Premier ministre, chers collègues, une nouvelle fois, le terrorisme aveugle vient de frapper des innocents. Cet acte lâche, barbare, nous le condamnons avec la plus grande vigueur. Nous pensons aux victimes, à leurs proches et nous saluons solennellement le dévouement et le courage exemplaires du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. La force de son choix conscient, si admirable, va bien au-delà d’un simple acte héroïque personnel. Il est la marque d’une culture forte qui est celle de notre gendarmerie nationale. (Applaudissements sur tous les bancs.)

Nous souhaitons ici lui rendre hommage et insister sur l’impérieuse nécessité aujourd’hui de poursuivre son élan de fraternité et de solidarité. C’est à cet élan qu’il faut donner force et durée contre la division, ce poison que des voix irresponsables ont malheureusement répandu dès les premiers instants de cette tragédie. (Applaudissements sur les bancs des groupes GDR, FI, NG, LaREM, MODEM et UDI-Agir.)

La division de notre communauté nationale est l’objectif recherché et même théorisé par les terroristes qui agissent au nom de Daech. C’est pourquoi il faut refuser, rejeter avec force tout amalgame, tout discours qui tenterait de récupérer et d’instrumentaliser ce drame. (Applaudissements sur les bancs des groupes GDR, FI, NG, LaREM, MODEM et sur plusieurs bancs du groupe UDI-Agir.)

Protéger la population et notre République, c’est protéger notre État de droit. La raison et la lucidité nous commandent de faire confiance à l’État de droit pour combattre le terrorisme. La raison et la lucidité nous commandent aussi de donner à notre État les moyens de sa propre force afin de défendre nos valeurs républicaines et de remplir ses missions régaliennes, sans lesquelles nous sommes condamnés à l’échec. Nous, responsables politiques, représentants de la nation, devons faire face au défi terroriste avec responsabilité, avec courage, avec dignité. Nous devons être à la hauteur, dans l’unité et la cohésion nationales, pour offrir à nos enfants un monde plus juste, un monde réellement fondé sur les valeurs de notre République. (Mmes et MM. les députés des groupes GDR, FI, NG, LaREM et MODEM se lèvent et applaudissent.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s