Il y a vraiment quelque chose de pourri au sein de LREM

Le groupe LREM à l’Assemblée nationale : 305 député.e.s dont 289 godillots et un (Thierry Solère) visé par une enquête pour corruption et fraude fiscale.

A-t-on déjà vu majorité de député.e.s plus croupionne ? Les députés LREM ne souhaitaient pas créer de commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Benalla. Puis ils ne voulaient pas que les auditions soient publiques. Il a fallu toute la détermination des députés de l’opposition pour qu’il en soit autrement. Aujourd’hui, les macronistes refusent encore et toujours de convoquer de nombreuses personnes dont le témoignage est pourtant indispensable. Cette commission d’enquête est une véritable parodie.  Sa présidente et ses représentants  LREM torpillent ses travaux et vont vite bâcler d’un vrai-faux rapport. Un seul mot d’ordre : protéger leur gourou en étouffant la vérité.  L’ensemble des députés LREM ne forme qu’un système d’abus de pouvoir.

Étouffer toute vérité ? Bien sûr que oui ! Pour preuve, ce  jeudi , Benalla accorde un entretien au journal  Le Monde, alors que côté godillots du souverain on prétend ne pas pouvoir l’auditionner ?  Quelle fumisterie ! Et la liste des personnalités que la Macronie refuse de recevoir est longue : à Kohler et Benalla s’ajoute Jean-Marie Girier, chef de cabinet de Gérard Collomb, qui a supervisé le recrutement de Benalla pour la campagne présidentielle de Macron. Il y a aussi les syndicats policiers, déjà reçus au Sénat, où le déroulement sérieux des travaux contraste cruellement avec celui de l’Assemblée. Il y a encore Vincent Crase, salarié de LaREM et collaborateur de l’Élysée qui était aux côtés de Benalla le 1er  Mai, tout comme Philippe Mizerski, le policier chargé de les accompagner. Sans oublier Bruno Roger-Petit, porte-parole de l’Élysée, qui le premier a fait état d’une sanction qui pose question, puisque aucune retenue sur le salaire de Benalla (7000 euros net mensuels) n’a pas été appliquée, comme l’a avoué Patrick Strzoda, directeur de cabinet du président de la République.

Le préfet de police de Paris a fait état de “copinages malsains”.  Il ne se trompe pas sauf que ces copinages touchent l’ensemble de la machine macroniste. Cette majorité très très à droite, on la croyait docile, elle n’est que servile et corrompue.  S’il y en avait qui croyaient encore à la promesse de Macron d’une gouvernance transparente et exemplaire, les voilà servis ! Il y a vraiment quelque chose de pourri  au sein de LREM.  Outre les mesures prises comme par plaisir contre les salariés, la jeunesse, les retraités, l’environnement, les migrants , le droit des Femmes, il y a donc aussi le mensonge, la manipulation, la servilité et le mépris de nos institutions et de la démocratie.  

S’il y en avait qui croyaient encore à la promesse de Macron d’une gouvernance transparente et exemplaire, les voilà servis ! Il y a vraiment quelque chose de pourri au sein de LREM.

Leur priorité, ce sont les affaires de la bourgeoisie, ses profits, sa compétitivité et le copinage et les passe-droits ! LREM n’est ni un mouvement, ni un parti politique mais une caste. Voilà ce qui est fondamentalement pourri dans la politique menée aux sommets de l’État où la toute-puissance du pouvoir, le culte de la personnalité sont  érigés en mode de gouvernance malgré les déclarations sur la « transparence. Mais pour le président des riches et des très riches la chute continue ! Nul doute que cet affaiblissement peut devenir un point d’appui pour les nombreux combats à mener à la rentrée. Face aux violences du gouvernement, qu’elles soient sociales ou physiques, il est grand temps de désarmer Macron et ses troupes !

DÉCLARATION DU GROUPE DES DEPUTE.E.S LREM SUR LE SITE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE : A lire absolument !

Aussitôt élus les godillots du souverain Macron  ont rédigé une déclaration clamant les grands principes qu’ils entendaient défendre dans l’hémicycle.  Cette déclaration prend des allures pitoyables à la lumière du comportement anti-démocratique des élus macronistes face à  l’affaire Benalla-Macron-Collomb.  Ci-dessous trois extraits de cette déclaration dont vous pouvez lire l’intégralité en cliquant sur le lien ci-dessous

http://www2.assemblee-nationale.fr/15/les-groupes-politiques/groupe-la-republique-en-marche/(block)/42244

« La confiance qu’ils nous ont accordée nous honore et nous oblige. Et nous n’oublions pas d’où nous venons. Nous conserverons un attachement très fort à la dynamique citoyenne qui nous a conduits jusqu’aux institutions de la République. La sincérité et l’enthousiasme qui ont accompagné cet engagement ne nous quitteront pas. L’intégrité a compté parmi les critères de sélection de nos candidatures ; elle demeurera une ligne de conduite de chaque instant…. »

« Engagés aux côtés du Premier ministre et du Gouvernement, nous donnerons vie au contrat avec la Nation passé entre le président de la République et nos concitoyens. Ainsi, nous porterons l’exigence de probité de la vie publique. Fin des conflits d’intérêt, non-cumul des mandats, suppression du régime spécial de retraites des parlementaires : la grande loi rétablissant la confiance dans la vie démocratique sera le premier texte que nous aurons l’honneur de voter »….

« Notre histoire particulière, et le renouvellement profond de la vie politique que constitue notre élection, nous donnent une responsabilité supplémentaire : celle de faire différemment, faire mieux. Les Français n’ont pas seulement élu de nouveaux visages, ils ont exigé de nouveaux usages. Voilà pourquoi nous prenons devant eux un certain nombre d’engagements.  Nous prenons l’engagement d’ancrer à chaque instant notre travail dans le réel »….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s