Démission de N. Hulot : camouflet et panique à bord chez En Marche !

nicolas-hulot-soucis-d4d0ae-0@1x

Nicolas Hulot, ministre de l’écologie du gouvernement Macron a annoncé ce matin sur France Inter sa démission du gouvernement.

D’après les confidences qu’il a faites à quelques journalistes en quittant la radio, il n’avait prévenu personne, ni le Président, ni le Premier Ministre de sa décision qui dit-il s’est imposé à lui durant l’interview. On imagine assez bien la panique en ce moment au siège de La République en Marche, et chez les député.e.s En Marche ! Aucun commentaire, aucun tweet des moutons de panurge, aucune réaction si ce n’est celle du porte parole Benjamin Griveaux, qui déclare seulement « Ça n’est pas très courtois ! », forcément, les éléments de langage ne sont pas encore arrivés !

En direct, Nicolas Hulot a dénoncé l’impossibilité de travailler pour l’écologie et l’environnement dans ce gouvernement dont l’objectif n’est pas de trouver des solutions à la crise environnementale dans laquelle nous nous trouvons déjà. Il a dit son incapacité à continuer de « se mentir ».

C’est clair : rien ne sera fait pour l’environnement par ce gouvernement. Pourquoi ? Parce qu’il est impossible aujourd’hui de travailler à protéger notre terre quand on obéit aux seules lois de l’argent. Impossible d’être écologiste sans remettre en cause le modèle dominant, capitaliste et libéral.

Le glyphosate, le nucléaire, l’huile de palme, la baisse du prix du permis de chasse (alors qu’il y a eu près de 400 morts par accident de chasse en 3 ans !), aucun investissement dans les énergies alternatives : ce ne sont que quelques exemples qui prouvent que ce gouvernement n’a que faire des questions écologistes.

Ne sacralisons pas non plus le personnage de Nicolas Hulot : sa prise de conscience est bien tardive, et des mois ont encore été perdus dans la lutte pour enrayer la crise environnementale. Mieux vaut tard que jamais, mais voilà déjà des années que les écologistes des partis de gauche le disent : on ne peut pas défendre l’environnement tout en se pliant aux lois du marché.

C’est un nouveau camouflet pour Macron et ses suiveurs : décidément, après Benalla et après les annonces anti-sociales d’hier, la rentrée s’annonce difficile. Et il nous trouvera sur le chemin !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s