ÉDOUARD, A LA RAME…

L’éditorial de Maurice Ulrich  dans l’Humanité du 28 septembre 2018

 

Édouard Philippe s’était, paraît-il, entraîné avec deux de ses proches pour son débat télévisé d’hier soir. Gérald Darmanin et le secrétaire d’État à l’Écologie, Sébastien Lecornu, jouant en l’imitant le rôle de Laurent Wauquiez, contradicteur de la soirée. Nul ne pouvait donc s’attendre à une contradiction de gauche, dans une rencontre de deux droites.

Quoi qu’il en soit, il faudra plus qu’une émission de télévision pour répondre à une opinion publique inquiète, quand bien même le premier ministre, droit dans les bottes du président, feint de se féliciter, si ce n’est de la rentrée du gouvernement, du moins de son budget. « Dans celui-ci, il y a toute notre politique : le plan pauvreté, la loi Pacte et le redressement des comptes publics. C’est un bon budget, il faut le défendre avec cœur », disait-il cette semaine à sa majorité. S’il en est convaincu, les Français ne le sont pas, qui mettent désormais au premier rang de leurs préoccupations la question du pouvoir d’achat, en baisse sauf pour les 350 000 qui ont bénéficié de la fin de l’ISF.

Mais il y a plus. Hier, à Marseille, Édouard Philippe ne pouvait faire autre chose que ramer pour tenter de faire face aux élus inquiets d’une centralisation de plus en plus manifeste, s’exerçant par la contrainte financière plus encore que par le champ des compétences. Quelles marges de manœuvre, quels choix démocratiques pour des collectivités locales sans moyens ? C’est encore plus vrai pour les communes rurales, qui n’ont vu venir jusqu’alors, selon les mots du président de leur association, que la hausse du gasoil et la baisse de la vitesse. Les doutes s’insinuent même désormais dans les rangs pourtant dévoués de la République en marche. Avant-hier soir, à Paris, Christophe Castaner devait lui aussi ramer, en voulant dynamiser la campagne des européennes, face à des interrogations sur la dimension sociale de la politique menée. Emmanuel Macron peut bien être honoré, assez ridiculement et à contre-emploi, du titre de champion de la Terre à New York, c’est loin l’Amérique, surtout à la rame.

Envoyer des fichiers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s