Mon ami Julien Lauprêtre, président du Secours Populaire Français est décédé

 

C’est une terrible et douloureuse annonce pour toutes celles et ceux qui militent pour la solidarité envers les plus démunis. Figure du milieu caritatif français, ancien résistant décoré la Légion d’honneur, membre du PCF, Julien LAUPRÊTRE, élu à la tête du Secours Populaire Français depuis  1955, à une époque où l’association n’était encore qu’une petite structure du Parti communiste, nous a quittés à l’âge de 93 ans.

Julien m’avait reçu il y a un an au siège du Secours Populaire Français. Une rencontre dont je garde un souvenir impérissable.

Julien dirigeait donc l’une des plus grosses associations françaises depuis plus de six décennies: le Secours populaire.  « Plus qu’un Président, c’est un ami que tous les membres du Secours populaire ont perdu aujourd’hui », a expliqué l’association dans un communiqué, en faisant part de son « immense tristesse ». Outre l’aide alimentaire, il avait notamment mis les enfants au cœur des actions du Secours populaire. Pères Noël verts, Chasses aux œufs et « Journées des oubliés des vacances » sont devenus les emblèmes du mouvement qui compte un million de membres et 80.000 bénévoles.

Julien avait 16 ans en 1942. Mais le souvenir d’avoir côtoyé les communistes arméniens et juifs du groupe Manouchian, tous fusillés par les nazis, est toujours resté vif dans sa mémoire

Le Secours populaire et les victimes du capitalisme perdent leur voix majeure  Le président du Secours populaire était un abbé Pierre laïc et un compagnon chaleureux que j’avais eu l’extrême plaisir de rencontre une fois encore, au siège du SPF, mais que je croisais avec un immense plaisir chaque année à la Fête de l’Humanité.   « Il était la générosité faite homme », a salué Ian Brossat, tête de liste du PCF aux élections européennes. « On perd un grand combattant contre la pauvreté », a confié à l’AFP Christophe Robert, le directeur général de la Fondation Abbé Pierre. « C’est quelqu’un qui ne lâchait rien et qui avait une constance remarquable dans la lutte contre l’exclusion. »

Les sorties à la mer, l’une des actions phares du SPF qu’avait institué Julien. Chaque année, des milliers de gosses y étaient invités.

Je suis très sincèrement triste.  Julien a été à n’en pas douté le bénévole le plus investi de tous. Sa perte est un choc terrible pour les 80 000 bénévoles que compte cette association nationale. Julien est un exemple.    Il a consacré sa vie pour que celles et ceux qui n’ont rien, ou si peu, relèvent la tête et soient plus forts pour s’en sortir grâce à la solidarité, dans une démarche d’égal à égal entre celui et donne et celui qui reçoit. Mais je ne doute pas qu’aujourd’hui, les membres du Secours populaire sont plus que résolus à continuer son combat pour faire triompher l’entraide et la solidarité et faire reculer la pauvreté et l’exclusion. C’est le meilleur hommage qu’on puisse lui rende. Salut Julien et encore un immense merci !

 

Envoyer des fichiers

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s