PRÉSIDENCES DES COMMISSIONS : FIONA LAZAAR BATTUE !

Présidence du groupe La République en marche, vice-présidence et secrétaires de l’Assemblée nationale, questeurs, présidences des commissions… C’était l’heure du renouvellement des postes au sein du groupe LREM à l’Assemblée nationale. Des places très convoitées – sûrement pour la qualité des déjeuners et des dîners de travail-  puisque 92 candidat.es étaient recensés pour 21 postes soumis à renouvèlement. Une sorte de «foire à la saucisse» avec une multiplication des candidatures. Les désignations avaient lieu les 23 et 24 juillet.  La Marcheuse Fiona Lazaar s’est faite recalée pour la présidence de la commission des affaires sociales !

L’élu de Paris, Gilles Le Gendre,  a été reconduit mardi à la tête des députés LREM par 161 voix sur 295.  Cinq autres candidats postulaient à ce poste. Il est utile néanmoins de rappeler qu’en avril dernier, l’épouse de ce monsieur était nommée  directrice de la communication du groupe de la Française des Jeux (FDJ), alors même que le parti présidentiel venait d’acter la privatisation de cette entreprise majoritaire détenue par l’État. Le gros lot dans le « nouveau monde » de Macron en quelque sorte !  Mais ce que je retiens de cette élection interne, c’est la défaite de Fiona Lazzar, la députée de droite d’Argenteuil-Bezons postulait à la présidence de la commission des Affaires sociale.  Les député.es LeRM ont nettement préféré reconduire leur confiance envers la présidente sortante Brigitte Bourguignon, députée LeRM du Pas-de-Calais.

MACRON, MAI 2017 : JE VOUS PROMETS UN NOUVEAU MONDE !

Rappelons enfin que ces élections internes se tenaient au lendemain du vote  du CETA. Alors que  le scrutin sur la proposition de loi « anticasseurs », début février, avait donné lieu à cinquante abstentions mais aucun vote contre, seuls 229 macronistes ont approuvé mardi le Ceta, sur les 304 membres du groupe. 9 votants contre et 52 s’abstenant. Même tendance chez l’allié direct, le MoDem, avec six abstentions, deux votes contre, pour 32 approbations du texte. A part cela, dans les rangs d’en Marche, on prétend qu’il n’y a aucune fronde, aucune rébellion.  La méthode Coué y est de rigueur !

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s