5 DÉCEMBRE, ENSEMBLE POUR QUE LE GOUVERNEMENT BATTE EN RETRAITE

Cheminots, gilets jaunes, personnels hospitaliers, transports, Air-France, enseignants, étudiants, enseignants, pompiers, policiers, fonctionnaires, le 5 décembre le peuple sera dans la rue pour s’opposer avec force et détermination au scandaleur projet de réforme des retraites trôner par cette machine infernale,  LREM dirigé par une président que plus de 65% des français jugent, à raison, mauvais !

CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, SNUipp-FSU , CFE-CGC, MNL, UNL, UNEF, Unsa, SUD rail et la CFDT Cheminots, les 11 syndicats d’Air-France, les 5 de la RATP, syndicat des avocats de France, CGT, Snepap-FSU, Solidaires, SNPES-PJJ) appelle aussi à la grève. pour ne citer que celles-ci, mais d’autres organisations syndicales et de jeunesse appellent à la mobilisation pour le 5 décembre.

Le Président de la République, son gouvernement et ses  député.es tentent, avec la complicité du Medef,  d’imposer une réforme des retraites par points qui, si elle était appliquée, serait la pire de ces trente dernières années. La réforme des retraites n’a qu’un but : réduire les montants des pensions. En faisant le choix de limiter la part des richesses consacrée au financement des retraites alors que le nombre de personnes retraitées va augmenter, le passage à un régime de retraite par points serait catastrophique pour toutes et tous les salariés, pour les fonctionnaires et particulièrement pour les femmes. De plus, l’incertitude sur la valeur du point et donc du montant futur de la pension, encouragerait la recherche de solutions individuelles comme la capitalisation ou l’assurance, contraires à l’idée de solidarité intergénérationnelle.

Nous sommes nombreux à nous en souvenir.  En novembre 1995, les grèves et les manifestations contraignent le gouvernement de l’époque à renoncer au « plan Juppé » sur les retraites et la Sécurité sociale.

Toutes les générations, toutes les professions seraient touchées. Son projet : travailler plus longtemps, une baisse du niveau des pensions pour le plus grand nombre, un hold-up sur les plus belles années à la retraite, celles en bonne santé, une mise en concurrence des salarié·e·s et des générations. De très nombreuses professions, du privé comme du public, ont décidé de se mobiliser, à l’appel de leur syndicat. La colère contre cette réforme s’ajoute à celle contre des pensions et des salaires trop bas, contre les hausses des factures qui rognent notre pouvoir d’achat.C’est le peuple de France qui s’engage contre cette réforme et d’en proposer une autre, garantissant une bonne pension, dès 55 ans ou 60 ans selon la pénibilité, et mettant à contribution les revenus financiers qui se gavent grâce à la politique sociale et économique du monarque de l’Élysée. Et c’est pourquoi la mobilisation du 5 décembre, à l’appel des organisations syndicales et de nombreuses forces de gauche, dont le PCF, est importante. Tout est fait par le gouvernement pour diviser les salarié·e·s. Avec, comme à chaque fois la complicité des médias. C’est pourquoi cette journée du 5 décembre, et celles qui vont suivre, sont décisives. J’en serais et je vous invite à en être aussi,.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s