MONSIEUR MAILLARD, CRITIQUER LA POLITIQUE DE L’ÉTAT D’ISRAËL CE N’EST PAS ÊTRE ANTISÉMITE !

La « résolution Maillard » sur l’antisémitisme est à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale ce 3 décembre à 15h.  Sylvain Maillard est député LREM, président du groupe d’études de l’Assemblée nationale sur l’antisémitisme, il est aussi vice-président du groupe d’amitié France- Israël. Et, chez lui, cette amitié va surtout aux colons juifs qui occupent illégalement la Cisjordanien.  Il est dans les pas de Valls et Macron, qui l’un et l’autre avaient osé déclarer que « la nouvelle forme de l’antisémitisme était l’antisionisme ». Superposer antisionisme et antisémitisme revient à vouloir confondre un point de vue légitime avec un délit. C’est tout simplement du maccarthysme. Ce n’est pas acceptable.

La proposition de résolution que le député macroniste Maillard veut faire adopter est une définition produite par des groupes de pression pro-israéliens qui comprend la critique de l’Etat d’Israël comme une forme d’antisémitisme.

Les associations, partis et syndicats membres du Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens (CNPJDPI) ont appris le 12 novembre que la conférence des Présidents de l’Assemblée Nationale a mis la « résolution Maillard » sur l’antisémitisme à l’ordre du jour de la séance du 3 décembre. Présentée comme une nouvelle version, elle ne diffère de la précédente que par la suppression du « soutien sans réserve » remplacé par « soutien » tout court, sans toutefois préciser quelles seraient les éventuelles réserves.

Rappelons que la CNCDH (Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme) s’est opposée à l’adoption de la définition IHRA en France en insistant « sur la vigilance à ne pas faire d’amalgame entre le racisme et la critique légitime d’un État et de sa politique, droit fondamental en démocratie ». En approuvant la définition de l’IHRA (Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste) (sans la moindre réserve exprimée), en en faisant un instrument pour la formation et l’éducation, ainsi que pour la répression et la justice, l’Assemblée Nationale mettrait en péril la liberté d’expression, le droit effectif de critiquer la politique de l’État d’Israël, en particulier ses colonies de peuplement en territoires palestiniens, sa politique d’apartheid en Israël même, ses assassinats extrajudiciaires comme ceux perpétrés mardi 12 novembre tant à Gaza qu’à Damas.

 Samedi 30 novembre, au banquet de solidarité avec la Palestine organisé par l’association Bezons West Bani Zaïd, et auquel participaient l’ambassadeur de Palestine et le maire de West Bani-Zaïd, a également pris la parole André Rosevegue, responsable nationale de l’Union Juive Française pour la Paix.

Au moment où le gouvernement prétend combattre tous les communautarismes, l’adoption de cette résolution produirait l’effet inverse. Le CNPJDPI demande à tous les parlementaires de ne pas signer cette nouvelle version de la « résolution Maillard » et, si elle était maintenue au vote, de voter contre. La lutte sincère contre l’antisémitisme et le racisme sous toutes ses formes mérite mieux que ces manœuvres indignes. Nous n’acceptons pas que ce juste combat soit détourné au service de la politique de l’État d’Israël, qui viole tous les jours le droit international et les droits de l’Homme, qui poursuit et accélère sa politique de colonisation, et qui a fait adopter en juillet 2018, dans sa loi fondamentale, des conceptions ouvertement racistes, suprémacistes et discriminatoires.  Notons aussi que dans une tribune publiée dans le journal Le Monde, , 127 universitaires et intellectuels juifs, d’Israël et d’ailleurs , s’opposent à cette proposition de résolution. Et si cette résolution était adoptée, alors LREM deviendrait officiellement un parti anti-palestinien, soutenant la politique d’apartheid de l’Israël. Ci-dessous la plaquette éditée par l’association France Palestine Solidarité sur les dangers de cette résolution.

les_dangers_de_la_proposition_de_resolution_maillard_-_plateforme_palestine

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s