LA GAUCHE UNIE CONTRE LA REFORME DES RETRAITES

Les vacances de Noël n’auront pas eu raison de la mobilisation : plus d’un mois après le début du mouvement contre la réforme des retraites, les grévistes entendent redonner un second souffle à la lutte dès aujourd’hui, la journée d’action de jeudi  9 janvier en ligne de mire. Une perspective qui semble d’autant plus crédible que le soutien populaire reste fort.

Un sondage Odoxa publié par le Figaro et France Info, vendredi, montre que 61 % des personnes interrogées se disent toujours favorables au mouvement et 75 % des répondants estiment que le gouvernement doit retirer son projet. Dans le même temps, l’appel lancé dans le Journal du dimanche du 5 janvier mérite d’être souligné. « La réforme des retraites doit être retirée », titre le JDD, en signant de « 65 personnalités de gauche » dont  Jean-Luc Mélenchon, Fabien Roussel, Julien Bayou, Olivier Faure   En exergue de cette appel, Le Journal du Dimanche  affiche les portraits de Julien Bayou, secrétaire national d’EELV, Olivier Faure, premier secrétaire du PS, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, Philippe Poutou, porte-parole du NPA, et Jean-Luc Mélenchon, député FI. Voir ces portraits côte à côte, signant la même pétition, est rare depuis l’élection présidentielle, même si dans leur travail parlementaire les partis de gauche travaillent déjà ensemble… D’autres formations sont également signataires, en passant par la Gauche républicaine et sociale de Marie-Noëlle Lienemann, Génération.s avec Guillaume Balas, ou Place publique, avec la signature de Raphaël Glucksmann, ou encore des personnalités du monde culturel comme Josiane Balasko et Corinne Masiero.

Une pétition a été mise en ligne le même jour. « Depuis le 5 décembre, des millions d’hommes et de femmes se retrouvent dans les grèves, écrivent les signataires, dont beaucoup en reconductible, et les manifestations à l’appel des organisations syndicales. » Le texte en rappelle les enjeux : « Ce projet n’est pas acceptable, car il est porteur de régression des droits de chacune et chacun : toutes les hypothétiques avancées proposées par le gouvernement devraient être financées par des baisses de pensions ou par l’allongement de la durée de la vie au travail. D’autres choix sont pourtant possibles », assurent les 65 premiers signataires. « C’est pourquoi nous demandons le retrait du projet présenté par le premier ministre, afin que soient ouvertes sans délai de vraies négociations avec les organisations syndicales, pour un système de retraite pleinement juste et solidaire, porteur de progrès pour toutes et tous, sans allongement de la durée de la vie au travail », conclut le texte.

Cette nouvelle initiative de la gauche dans son ensemble intervient après de premières démarches en ce sens : un meeting à Saint-Denis en décembre, suivi d’un autre à Beauvais, la création d’un « comité de liaison » entre les différentes forces de gauche. À l’initiative du PCF, à deux reprises, les responsables des partis de gauche sont allés à la rencontre des cheminots en grève à la gare de Lyon. Cet appel unitaire intervient également à la veille d’une semaine cruciale pour la suite des événements. Une nouvelle journée nationale de grèves et de manifestations a lieu jeudi 9 janvier, avant un appel à manifester dans toute la France le samedi 11.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s