LES CHIFFRES DE LA MANIF ET CEUX DU CAC 40

Hier, cela a encore soufflé fort dans les rues des grandes et moyennes villes de France. Au 37ème jour de grève, nous étions encore 1,6 million dans les rues  à dire NON à la réforme des retraites. Public, privé, le nombre de grévistes dépasse d’ailleurs les prévisions, contrairement aux discours qu’entretiennent les médias tels que le Figaro, le Parisien, TF1 et forcément BFM-TV.

Le vent déjà levé depuis début décembre décoiffe cette fois les plus pessimistes. Emmanuel Macron et Édouard Philippe, avant même les nouvelles mobilisations prévues ce samedi, ont désormais un problème de taille dont ils ne sortiront pas indemnes politiquement. S’ajoutant à leur attitude provocatrice et à leur manière de transformer toute négociation en mascarade, ils ne peuvent plus tabler sur la mise en douceur dans les clous des contestataires à leur réforme de classe, qui ouvrirait la voie à une retraite à points d’individualisation forcée, antichambre d’un système par capitalisation.

200110 CAC 40 dividendes

Car autre chiffre, celui des dividendes versées par les entreprises du CAC 40 à leurs actionnaires : 60 milliards d’euros. Un record qui dépasse celui de 2007.  Le chiffre peut donner le vertige.. Champion toute catégorie, le groupe pétrolier Total, grand pollueur, qui a versé 8,6 milliards à ses actionnaires.  Dans le même temps, le Conseil d’orientation des retraites (COR) estime qu’il faut entre 17 milliards d’euros pour combler le déficit du régime des retraites d’ici à 2025.  Macron, son gouvernement et ses député.es applaudissent à cette orgie financière. Leurs copines et copains continuent de se gaver en toute impunité. Eux n’ont pas besoin de se mettre en grève pour sauver leur régime très spéciaux et hyper avantageux fiscalement. Ils s’enrichissent sans travailler…juste en dormant ou en donnant un coup fil à l’Élysée. 60 milliards d’euros !!!  On va encore de traiter de communiste, ce dont je suis fier,  mais pourquoi cet argent ne pourrait pas aller aussi aux hôpitaux, à l’Éducation, à l’environnement, aux transports, à la culture ?  Ce sont ces secteurs publics qui en ont besoin et non pas les amis spéculateurs du président des riches et des très riches.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s