Fabien Roussel : « Quand la colère est là, elle est justifiée, elle doit s’exprimer »

Fabien Roussel, député du Nord, premier secrétaire du PCF, était l’invité politique de l’émission « Bonjour Chez Vous ! », la matinale de Public Sénat, le jeudi 4 juin. Le secrétaire national du PCF défend sa vision de ce que devrait être la relance en France : faire payer le capital à la place des salariés. Il souhaite en particulier que Renault change de stratégie pour privilégier la production sur le territoire de voitures accessibles pour les Français. Ci-dessous un résumé des points de son intervention ou l’intégralité de son intervention en cliquant sur le lien ci-contre : https://www.publicsenat.fr/article/politique/fabien-roussel-quand-la-colere-est-la-et-qu-elle-est-justifiee-elle-doit-s

UN RESUME DE SON INTERVENTION

Violences policières et manifestation en hommage à Adama Traoré : « C’est cette injustice-là qui crée de la colère parce qu’il y a un sentiment d’impunité. […] Nous demandons que le plaquage ventral soit interdit dans notre pays » « Quand la colère est là et qu’elle est justifiée elle doit s’exprimer »

Prêt à 12 % sur les entreprises : « Vous vous rendez compte de ce que ça pèse sur une entreprise ? […] C’est toujours le monde du travail qui paye et jamais le capital ! Il faut inverser. Pourquoi on ne rétablit pas l’ISF ? »

 Les salariés actionnaires de leur entreprise : « Quand bien même ils auraient droit à deux miettes au lieu d’une, ils doivent pour cela accepter beaucoup de sacrifices »

 Renault : « Quand l’État accorde 5 milliards d’euros à une entreprise dans laquelle l’État, en plus, est actionnaire, il doit dire « vous relocalisez ici 300 000 véhicules produits là-bas, vous investissez dans des citadines pas chères, populaires » »

Mobilisation nationale des hôpitaux le mardi 16 juin à l’appel de 12 syndicats et collectifs. RDV de 12h à 14h devant le Centre Hospitalier d’Argenteuil .

Moyens des soignants : « Ils veulent des hausses de salaires, des moyens humains. Ils veulent une médecine de proximité en zones rurales mais aussi dans les grandes villes comme en Seine-Saint-Denis ou encore en outre-mer car ils sont sous-dotés »

 Le PCF aux municipales : « Le 1er tour des élections municipales a montré que nous étions la troisième force politique en nombre d’élus locaux dans les villes et villages de notre pays (114 maires communistes élu.e.s au 1er tour NDLR).  Il faut faire en sorte qu’il en soit de même au second tour »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s