ÉLECTIONS DANS UNE AMÉRIQUE DE PLUS EN PLUS DIVISÉE

Les élections de mi-mandat se déroulent aujourd’hui.  Le président des États-Unis a joué la carte du nationalisme blanc. Les démocrates ont évité le piège de l’antitrumpisme pour avancer des propositions ­progressistes. Au cœur du tumulte : le contrôle de la Chambre des représentants, que l’opposition veut reprendre aux républicains. Publicités