BRÉSIL, UN AMIRAL DE LA HAINE AU POUVOIR

Le plus grand pays d’Amérique latine, dixième économie mondiale, le Brésil, vient allonger la trop longue liste des pays basculant dans le nationalisme d’extrême droite, trente ans après la fin de la dictature. L’éditorial du 30 octobre 2018 de Patrick Le Hyaric, directeur du journal  l’Humanité Publicités