LOGEMENT INSALUBRE : POURQUOI BEZONS N’EST PAS MARSEILLE

Comment lutter contre l’habitat indigne ? Un an après la mort de huit personnes dans l’effondrement de deux immeubles rue d’Aubagne, à Marseille, un nombre croissant de maires se penchent sur ce problème qui concerne 400 000 à 800 000 logements en France et 1 300 000 personnes,. A Bezons cette bataille a été engagée depuis des années.

Aubervilliers : abandon de l’Etat et marchands de sommeil, cocktail explosif pour le logement insalubre

Avant-hier, un nouvel incendie s’est déclaré en plein centre d’Aubervilliers, faisant de nombreux blessés graves, dont plusieurs enfants. Si l’enquête doit continuer d’avancer, il est désormais avéré que cet immeuble n’était pas destiné à l’habitation, et que les propriétaires, pour le moment introuvables, sont des marchands de sommeil. Aubervilliers est fortement touchée par ce fléau,…

Quand la députée Lazaar parle de transparence…c’est flou !

Alors que le droit au logement est un droit universel, reconnu par notre constitution, notre pays compte aujourd’hui 4 millions de personnes mal logées, 2 millions de demandeurs et la part du loyer dans le budget des ménages qui explose pour passer de 17% en 1984 à 25% aujourd’hui.  La politique menée également dans ce…

LOI SRU : LA LISTE DES CANCRES !

La loi SRU fonctionne, malgré la mauvaise volonté persistante de certaines communes, toujours les mêmes d’ailleurs. Dans son rapport triennal portant sur la période 2014-2016 (PDF complet en fin d’article), la Fondation Abbé Pierre se félicite du dépassement des objectifs globaux de construction de logements sociaux en France tout en pointant du doigt les mauvais…

Refuser la mixité sociale permet aux riches de se construire un sentiment d’impunité de classe

Les riverains du bois de Boulogne ont violemment manifesté leur colère le 14 mars 2016 contre l’implantation d’un (seul) centre d’hébergement pour sans-abri à 55 mètres de chez eux. Chronique d’un réflexe de classe. J’ai choisi de partager avec vous cet article écrit par les sociologues Pinçot-Charlot. Les grands bourgeois, qui n’ont pas de contraintes…