ILS ÉTAIENT VINGT ET CENT, ILS ÉTAIENT DES MILLIERS…

C’est la chanson écrite par Jean Ferrat « Nuit et Brouillard » qui me revient en mémoire en écrivant ces mots. Une chanson longtemps interdite d’antenne et qui pourtant rendait hommage aux millions de victimes de l’horreur nazie. « Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers / Nus et maigres, tremblants, dans ces wagons…

LA CARPETTE SE FAIT CYNIQUE

Il a osé !  À la liste des cyniques et des imbéciles dopés par la crise, on peut (sans surprise) ajouter la carpette à l’écharpe rouge, Christophe Barbier, avec mention. Sur BFM, il a appelé à une reprise rapide pour l’économie : « Pour sauver quelques personnes âgées, on va mettre des milliers de gens au chômage ? » Cynique…

FAINEANTS DE CONFINES !!

Excellent édito de Maurice Ulrich dans l’Humanité de ce jour. Un vrai régal que je ne résiste pas à vous inviter à lire. L’Humanité, le journal de Jean Jaurès, qui d’ailleurs demain 18 avril soufflera ses 116 ans. Un journal aujourd’hui plus utile que jamais. Proposition d’abonnement numérique, pas cher, en bas de cet article.

DES MASQUES POUR LES BEZONNAIS, DES AIDES POUR LES FAMILLES MODESTES

Des livraisons en retard, des occasions ratées, des interlocuteurs fiables méprisés et, in fine, des importations plus efficaces pour les entreprises que pour les soignants : une nouvelle enquête de Mediapart, publiée le 10 avril dernier,  démontre les choix stratégiques catastrophiques du gouvernement dans l’approvisionnement du pays en masques. La France n’arrive toujours pas, trois…