LE BANQUET RÉPUBLICAIN, C’EST SAMEDI !

Samedi 29 février à 19h30 à l’espace Elsa Triolet-Aragon, à 15 jours du 1er tour des élections municipales, je vous donne rendez-vous pour une soirée festive au cours de laquelle vous serons présentés les candidates et candidats composant la liste que je conduis aux élections municipales, en présence de Ian Brossat, adjoint à la maire…

GENERATION’S SOUTIENT LA LISTE VIVONS BEZONS

Contrairement à Madame Menhaouara, pas de course à l’étiquette chez nous, parce que le rassemblement des forces de gauche se vit et ne se décrète pas à coup de logos. Alors il est des soutiens, totalement en phase avec les valeurs que nous défendons, qui nous honorent ! Génération.s, le mouvement de gauche, écologiste et…

CE PROGRAMME EST LE VÔTRE

Ce programme est l’aboutissement de la concertation entre toutes celles et tous ceux  qui durant plusieurs mois ont participé aux réunions pour l’élaboration de ce programme, et à notre questionnaire soumis aux Bezonnais.  Parmi celles et ceux qui y ont contribué, des personnes sans appartenance politique, des communistes, des bezonnais plus sensibles aux questions environnementales,…

BANQUET RÉPUBLICAIN, RENDEZ-VOUS LE 29 FÉVRIER

A 14 jours du 1er tour des élections municipales, 1er tour déterminant pour l’avenir de notre ville et de ses habitants, je vous invite à nous retrouver pour un Banquet républicain.  Et comme cette année est bissextile, il aura lieu le samedi 29 février.  Un moment important dans la belle et dynamique campagne électorale que…

NOTRE SÉCU, L’ŒUVRE D’AMBROISE CROIZAT

Ce 11 février, anniversaire de la mort d’Ambroise Croizat (en 1951), un hommage sera rendu à l’Assemblée nationale au créateur de la Sécurité sociale et du système des retraites. L’œuvre de ce bâtisseur de la Sécu et du droit à la retraite est menacée. Son rôle en tant que ministre du Travail est même relativisé.…

MACRON, PLUS QUE JAMAIS PRÉSIDENT DES RICHES

Une étude de l’OFCE confirme que les mesures prises depuis le début du quinquennat ont fait gagner 2 905 euros aux 5 % les plus riches et fait perdre 240 euros aux plus modestes. Sans les mesures d’urgence concédées suite au mouvement des gilets jaunes, cela aurait été pire.