Le Ministère de l’Interieur nous reçoit

Cela fait suite à la lettre adressée que j’ai adressé au ministre  pour l’alerter sur la coupe-sombre des effectifs de la police nationale à Bezons. Je lui ai d’ailleurs apporté quelques-unes des 4 000 pétitions et une note sur la situation de la ville.

Pendant une heure, le conseiller sécurité du ministre de l’Intérieur Manuel Valls, Jacques Méric, a écouté. S’il s’est dit sensible à la situation, il n’a pas pu promettre une augmentation du nombre de policiers à Bezons dans un avenir proche. Il a en revanche assuré l’arrêt des suppressions de postes de fonctionnaires de police, initiées par la Révision générale des politiques publiques (RGPP) sous l’ère Sarkozy. Les 1400 postes qui devaient ainsi être supprimés en France en 2013 ne le seront pas.

L’audience a permis d’attirer l’attention sur le cas particulier de Bezons. Le préfet du Val-d’Oise a également été averti.

Je ne cèderai pas. Le ville continue à connaître un fort essor économique, à abriter une population fragile socialement et à faire face à un trafic routier intense. La dissuasion policière, assurée auparavant, était un frein à toutes les délinquances. Or, elles se manifestent notamment par deux zones de vente de stupéfiants et une incivilité routière. Sur ce dernier sujet, la ville a fait preuve d’initiative pour pallier le manque, en créant  notamment en 2008 un service d’agents de surveillance de la voie publique. Elle aide aussi matériellement la police nationale.

Mais la municipalité ne peut pas tout et il faut que l’État assume ses responsabilités.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s