Notre politique familiale ne doit pas être remise en cause

dilem

Lors de sa conférence de presse, le président de la République a annoncé une « nouvelle étape » de sa politique. Plus libérale que jamais.

Ce rapprochement, sur le plan économique du moins, des propositions de son adversaire Sarkozy, lors de l’élection présidentielle visant à offrir encore au patronat un joli cadeau de 30 milliards d’euros mettra fin au financement, par les cotisations sociales, de la politique familiale.

Depuis des années l’on réduit les charges des entreprises sans aucune garantie en matière de hausse de l’investissement et de l’emploi. Mais cette fois-ci, en guise de cadeau, on exonère les entreprises des règles qui organisent notre vivre ensemble.

Le choix du chef de l’Etat est maintenant clairement assumé de favoriser les cadeaux aux actionnaires en opérant un transfert massif des cotisations et impôts depuis les entreprises vers les ménages et en diminuant l’investissement public.

Je le dis tout net, ce nouveau désengagement des entreprises de la solidarité nationale est scandaleux car il conduira à une baisse des prestations ou à une nouvelle hausse des cotisations supportées par les ménages à la place des entreprises.

Cette attaque en règle contre notre modèle social et républicain français est inconcevable.

A gauche, y compris dans les rangs de beaucoup de mes amis socialistes, c’est la stupéfaction qui gagne car nous n’avons pas voté François Hollande en 2012 pour cela.

Il est plus que temps de mettre à plat des règles qui régissent les cotisations sociales. Il est plus que temps de réorienter tous les dispositifs fiscaux pour leur destination première : la création d’emploi, l’amélioration de la qualification, l’investissement dans la recherche, l’innovation et l’appareil productif.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s