Commissariat de Bezons : une « réorganisation » qui soulève beaucoup de questions !

Début septembre, les circonscriptions de sécurité publique d’Argenteuil-Bezons fusionneront. Notre commissariat de circonscription deviendra officiellement un commissariat de secteur…mais dans le fonctionnement : un simple poste de police doté d’une dizaine de fonctionnaires. Et comme vient d’ailleurs de le confirmer le ministre de l’intérieur dans un courrier qu’il m’a adressé le 6 août, ce dernier sera ouvert de 8h30 à 18h30. Mais les week-ends et jours fériés, les Bezonnais trouveront porte close et devront se rendre à Argenteuil. Quant à la brigade de 10 policiers, dont notre ville disposera, elle exercera les missions de prévention et de sécurité de….12h à 20h !

4404037_11-1-725011724_545x460_autocrop

A partir du 1er septembre, l’ex-commissariat de Bezons, transformé en simple poste de police, ne sera plus ouvert que de 8h30 à 18h30. Et fermé les week-ends et jours fériés.

Mais outre que cette « réorganisation » prive notre ville d’un véritable service public de sécurité avec toutes les conséquences que cela va entraîner, elle soulève aussi un grand nombre de questions auxquelles pour l’instant aucune réponse n’a été apportée. C’est pourquoi j’en ai dressé un « inventaire » dans une lettre que j’ai adressé au Préfet du Val d’Oise. Lettre dans laquelle je lui sollicite un entretien. Vous trouverez copie de cette lettre de PDF joint ci-dessous.

Pour lire la lettre adressée au Préfet du Val d’Oise, cliquez ici : LETTRE AU PREFET 19 AOUT 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s