Des dessins pour liberté d’expression !

5390157

Tignous, lâchement assassiné le 7 janvier 2015 avec ses potes Charb, Cabu, Wolinski et Honoré.

Partout dans le monde le dessin de presse est la tradition du libre penseur graphique, à la fois journaliste, esprit critique et artiste. Dans certains pays, ce droit est bafoué. Des dessinateurs y sont emprisonnés, condamnés à de lourdes peines de prison. Miroir fidèle de notre société, le dessin de presse affûte également notre sens critique. Le trait de crayon est souvent, trempé dans l’humour, la poésie ou la révolte. Sensible ou cynique, il défend toujours la liberté d’expression. C’est pourquoi je reste profondément attaché à ce droit. Même si elle peut offenser. Car sans la liberté d’offenser elle cesse d’exister. “La liberté d’expression, ce n’est pas « liberté d’expression MAIS », c’est « liberté d’expression OUI », précisait Luz, dessinateur à Charlie Hebdo au lendemain de l’assassinat de ces amis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s