Pénurie d’essence (et de bon sens) et abondance de dessins de presse

S’il est un domaine préservé de pénurie c’est bien celui des occasions où Messieurs Hollande et Valls auraient dû se taire si ce n’est pour annoncer qu’ils enterraient la loi Travail. Un peu de décence et de bon sens Messieurs !!!! Vous êtes en pleine dérive et en panne de sens !

Babouse-4161

Déclaration du secrétaire de le CFDT, acoquiné au gouvernement, dans les colonnes du Le Parisien « la CFDT continuera à tenir son rôle qui est de défendre les salariés et donc de défendre cette loi. Retirer la loi Travail serait inacceptable». Pas très entendu par sa base puisque le syndicat CFDT de la métallurgie demande le retrait de la loi.

L’extension du domaine de la grève ne fait pas que bousculer le gouvernement. L’exécutif perd ses nerfs et cogne à tout-va sur les grévistes et…les futurs grévistes. Au point d’en oublier leurs responsabilités dans ce conflit et de négliger que près de 70% des Français se déclarent soutenir la mobilisation contre la casse du Code du Travail. Et comme toute tentative de division, il faut une tête de « turc » : c’est donc la CGT sur laquelle le trio infernal Hollande-Valls-Macron concentre leurs tirs. Pour l’instant leur tentative de décrédibiliser les grévistes, les manifestants et de renverser l’opinion contre le mouvement social fait pschitt ! A tel point qu’ils sont contraints de faire appel à la….CFDT ! Pire encore, ils osent accuser la CGT d’être un syndicat isolé et peu représentatif au moment même où les derniers sondages affichent un président de la République à 15% de taux de satisfaction et un 1er ministre à 22% de côté de popularité favorable. Nos gouvernants sont à la dérive et le nombre de manifestations et de manifestants progresse.  Et dès lundi SNCF, RATP, aviation, ainsi que d’autres secteurs industriels, entrent dans le mouvement contestataire pendant que dans les raffineries, comme celle du terminal du Havre, les salariés s’expriment largement pour la reconduction de la grève malgré les charges violentes de la police. Voilà à quoi mène de conduire une politique « Thatchérienne ». Hollande et Valls n’avaient plus de majorité au Parlement, ils n’en ont plus du tout au sein du pays. Et ils sont aujourd’hui, plus qu’hier et bien moins que demain, la risée des dessinateurs de presse. Régalez-vous et bon weel-end !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s