Burkini : Valls (et les médias) n’a donc rien d’autre à faire ? 

27053069

Vers 1860 les prémices du costume de bain font leur apparition en France et en Angleterre. il est composé d’au moins six pièces. La pudeur exige que le minimum du corps soit visible. S’y ajoutent un bonnet, parfois des bas et des chaussures. Il en résulte même de nouveaux types de corsets « aquatiques » créés pour l’occasion.

Surfant sur la planche glissante du débat nauséabonde sur le burkini, Manuels Valls déclare comprendre  les maires ayant des arrêtés d’interdiction.  Du coup il est (encore) tombé dans la mare d’une droite de plus en plus radicalisée courant après le Front national. Le 1er ministre aurait été mieux inspiré à faire des châteaux de sable (ou en Espagne). Mais à son habitude,  usant du double discours, il fait le jeu des terroristes, puisque c’est très précisément ce que veulent au final ces assassins, la guerre de religion, les tensions permanentes, le basculement vers la guerre civile.

ob_0fb113_arrete-anti-burkini-cannes-ysopeOutre le PCF, de nombreux mouvements et  associations ont fait part de leur désapprobation devant le discours très ambigu du locataire de Matignon. Parmi eux,  la Ligue des Droits de l’Homme (LDR) dont vous trouverez le communiqué ci-dessous. je vous invite à lire aussi l’article paru sur le site Le Gorafi. Lien ci-joint : http://www.legorafi.fr/2016/08/17/economie-les-previsions-de-croiss-oh-regardez-un-burkini/

« Au grotesque d’un débat autour d’un vêtement de bain, le Premier ministre, fidèle à lui-même, ajoute aux tensions en faisant de comportements individuels la marque d’un projet politique. Le Premier ministre s’aligne ainsi sur le trait d’union que les maires de Cannes et de Villeneuve-Loubet font entre les actes de terrorisme et le port de ce vêtement. En maniant cette rhétorique, le Premier ministre participe à la stigmatisation d’une catégorie de Français, devenue, en raison de leur foi, a priori des suspects. Quel que soit le jugement que l’on porte sur le signifiant du port de ce vêtement, rien n’autorise à faire de l’espace public un espace réglementé selon certains codes et à ignorer la liberté de choix de chacun qui doit être respectée.

20160812Après le « burkini » quel autre attribut vestimentaire, quelle attitude, seront transformés en objet de réprobation au gré des préjugés de tel ou tel maire ? Ces manifestations d’autoritarisme n’empêcheront rien mais elles constituent un dévoiement de la laïcité. Et assurément, elles renforcent le sentiment d’exclusion et contribuent à légitimer ceux et celles qui regardent les Français musulmans comme un corps étranger à la nation. La LDH continuera à engager les procédures nécessaires pour faire annuler des arrêtés provocateurs et appelle tous les acteurs de la vie publique à cesser d’ajouter de la tension au grotesque »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s