8 mai 2017 : que Le temps des Cerises remplace le temps des crises.

Lundi 8 mai, Elus, Anciens combattants, sapeurs-pompiers et Bezonnais étaient réunis square Yves Morel au pied du monument aux morts pour   célébrer  le 72èmeanniversaire de la capitulation  sans  condition  de  l’Allemagne   nazie. La liberté triomphait de la barbarie. Mais cette guerre, dans laquelle furent engagées 68 nations,  fît 60 millions de morts parmi lesquels 28 millions de civils,  femmes, hommes et enfants,  tués entre 1936 et 1945.

Le monument aux morts installé square Yves Morel porte les noms des 93 Bezonnaises et Bezonnais, militaires, civils et résistants tués durant la seconde guerre mondiale.

«  60 millions de morts.  Imaginez un pays comme le nôtre, réduit en cendres.  Nos rues vides, nos logements vides, imaginez un univers sans voix,  sans cris d’enfants, un pays entier où régneraient un silence de plomb, un silence définitif. Avec 600 000 morts la France paiera un lourd tribut  à cette abominable page de l’histoire de l’Humanité… » ai-je souligné dans mon allocution (voir ci-dessous).  Et si notre  mémoire  populaire  porte  le deuil  des 60  millions  de  victimes de  l’idéologie nazie  et fasciste, elle porte aussi   les noms des Bezonnaises et Bezonnais  inscrits  sur notre monument aux morts.

Retrouvez l’intégralité de mon intervention, ci-contre : DISCOURS 8 MAI 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s