Si Monsieur Macron, la démocratie c’est aussi la rue !

La démocratie, c’est très simple. On élit Emmanuel Macron qui ne représente que 18,1% du corps électoral au 1er tour, une assemblée dévouée à Emmanuel Macron qui ne représente que 15 % du corps électoral et on attend que ça se passe devant la télé et les images d’Emmanuel Macron, comme dans la série des Martine : Emmanuel joue au tennis, Emmanuel est en avion, Emmanuel avec le fou Trump, Emmanuel aime le Medef, Emmanuel démantèle  le logement social, Emmanuel chez Rothschild,  Emmanuel casse le Code du travail…

Toujours est-il qu’en proclamant à l’étranger que « la rue ce n’est pas la démocratie », il semblait reprendre à son compte la phrase jupitérienne du Roi-Soleil, « l’État, c’est moi ». La démocratie, c’est lui. Eh bien non Monsieur Macron, eh bien non mesdames et messieurs les députés macronistes ! Une démocratie, c’est un peuple en mouvement. 1936, mai 68, hiver 1994 comptent parmi les plus belles dates de l’histoire de France. Et l’histoire se fait chaque jour, comme aujourd’hui. La forte journée de mobilisation unitaire du 12 septembre a fait la démonstration de la détermination des salariés, jeunes, retraités à contester la loi travail XXL préparée via les ordonnances Macron.

De nombreux signes montrent que les orientations et premières décisions du gouvernement rencontrent déjà l’hostilité d’une majorité de la population. Au-delà de la casse des droits de tous les salariés, les étudiants, les salariés, les retraités personne n’est épargné : baisse des APL, augmentation de la CSG, suppression de 100 000 emplois aidés, nouvelle régression dans le droit à la santé, annonce de 120 000 suppressions d’emplois dans la fonction publique…

 

Le 22 septembre, le conseil des Ministres examinera les ordonnances de  la « loi travail XXL ». Aujourd’hui le monde du travail sera dans la rue. Le Président doit entendre, respecter les salariés, les jeunes plutôt que de tenir des propos méprisants, insultants. Des propos indignes d’un chef d’état.  En Ile de France, l’appel est  unitaire  CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL. Nous y croiserons aussi des salariés CFDT. Et le 25 septembre , les transporteurs entreront eux-aussi dans le conflit contre les ordonnances Macron.

Trajet / parcours : Départ 14h de Montparnasse en direction de Place d’Italie. Nouveau trajet, modifié: Montparnasse > Bd Raspail > Denfert Rochereau > Glacière > Place d’Italie

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s