Logement: les députés-ées macronistes donnent de l’élan à la régression sociale

Regroupement autoritaire des bailleurs sociaux possédant moins de 15 000 logements, détricotage de la loi SRU obligeant les communes à construire 25% minimum de logements sociaux, vente de 40 000 logements sociaux par an contre 8 000 actuellement et passage de 100 % à 10 % la part des logements neufs devant être obligatoirement accessibles aux personnes handicapées : Les députés-ées macronistes ont encore bien travaillé en faveur du lobby des promoteurs et de l’appétit de prochains actionnaires. Avec la loi Elan ils ont en effet voté plusieurs mesures scandaleuses engageant une grave régression du logement social. La députée de notre circonscription, Fiona Lazaar,  est bien évidément du lot.

Madame Lazaar et ses compères députés sont donc pour le mariage forcé ! Car il n’est pas demandé aux organismes HLM de se regrouper. Non, la fusion leur est imposée !  Pourtant un principe doit prévaloir dans tous mariages, c’est bien le consentement. Les députés macronistes n’en ont que faire ! La Loi Elan se devant de préparer à terme les conditions d’un formidable enrichissement des investisseurs privés dans le domaine du logement social.  N’en doutons pas, c’est bien le chemin que trace le Président Macron depuis son élection : la  casse du logement social !

La baisse des APL de 30 € mensuels dans le projet de Loi de Finances 2018, assortie de l’obligation pour les bailleurs sociaux de baisser les loyers d’autant, avait déjà remis en cause les moyens d’autofinancement des Offices HLM et donc leur capacité d’entretien courant, de gros travaux, de réhabilitation et de production de logement. La Loi Elan va encore plus loin dans les atteintes à la mixité sociale et au droit au logement. Le regroupement autoritaire et la fusion des Offices publics HLM privera les élus locaux d’un outil essentiel pour l’élaboration des politiques publiques et de solidarité de l’habitat, outil dont l’efficacité reconnue réside dans son ancrage local.

L’instauration d’un plafond unique de ressources des familles de 30% au lieu de 25% pour le calcul du surloyer sonne comme un véritable « avis d’expulsion » pour les classes moyennes jugées trop riches et qui se voient contraintes de quitter le logement HLM et les quartiers populaires. La vente du patrimoine HLM conduira, dans le cas d’acquéreurs dispersés et surendettés, à des copropriétés dégradées, écrasées sous le poids de charges trop élevées.  Le logement public n’est pas soluble dans le seul calcul des intérêts à court terme du marché de la part d’investisseurs en mal d’opportunités. Les organismes HLM ne sont pas des entreprises classiques, que l’on peut recapitaliser en cas de difficultés. Pour les OP HLM, il n’y a pas de capital, pas de profit : tous les loyers et les bénéfices sont réinvestis pour les locataires, dans la construction, la rénovation, l’entretien de logements. C’est aussi cela qui déplait au président des riches et des très riches et à ses députés, qui n’ont de cœur que pour la finance et les spéculateurs. Parlez-leurs de social…ils sortent leurs lois! 

Les députés macronistes n’ont même pas épargné les personnes handicapées ou à mobilité réduite dans leur scandaleuse loi sur le logement

Et pour cela ils n’ont même pas hésité à enterrer le taux d’obligation de construction de logements accessibles aux personnes handicapées, obligation dictée par une loi votée en 2005. A cette époque, Fiona Lazaar  n’avait que 20 ans. Elle ne savait pas encore qu’elle serait députée pour servir les intérêts du capitalisme sauvage.  Mais peut-être rêvait-elle déjà d’y apporter sa contribution, ce qu’elle fait très bien aujourd’hui. Les locataires de Bezons et Argenteuil s’en souviendront !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s