1, 2, 3 SOLEIL et 4 : FEU D’ARTIFICE !!!

Vous n’aurez que l’embarras du choix. A partir du samedi 7 juillet et jusqu’au dimanche 22 juillet, 1,2,3 Soleil établit ses quartiers au parc Mandela, sur les bords de Seine. Cette opération d’été mise en place par la municipalité et les service municipaux propose un panel d’activités sportives, ludiques et culturelles, toutes gratuites, à destination des familles. L’idée, c’est d’offrir et de faire découvrir des activités gratuites à tous les enfants bezonnais et à leur famille. Des animations viendront rythmer chaque journée.  C’est l’été ! Alors profitez-en, bougez-vous ! Dépensez-vous, amusez-vous ! Et le 13 juillet rendez-vous toutes et tous pour un éblouissant feu d’artifice.  Vous trouverez en bas de cet article les programmes complets de ces deux évènements que vous offre votre municipalité. Très bonnes vacances à toutes et tous !

En France, un tiers de la population ne part pas en vacances. «Les vacances, ce n’est pas du luxe, c’est un droit. » comme le souligne encore cette année mon ami Julien Lauprêtre, président du Secours populaire français (SPF), qui se bat pour offrir des vacances à ceux qui en sont habituellement privés. Les images de quais de gare bondés et d’autoroutes surchargées ne doivent pas faire illusion. Cet été encore, 42 % des Français feront l’impasse sur cette bouffée d’oxygène essentielle, principalement par manque de moyens.

En France, plus de 5 millions d’enfants n’ont pas droit aux vacances

La France vit ce paradoxe depuis longtemps. D’un côté, une économie touristique florissante ; de l’autre, un accès aux vacances profondément inégalitaire. En haut de l’échelle, 82 % des cadres supérieurs font leurs bagages chaque année. En bas, à peine un ouvrier sur trois. Pis : l’écart se creuse depuis une décennie, faisant du départ en vacances un des marqueurs sociaux les plus flagrants. La faute à la crise ? Au chômage ? À la précarité galopante ? Évidemment. Mais auxquels il convient d’ajouter l’inaction coupable des gouvernements successifs. Le combat pour assurer l’accès aux vacances pour tous est inexistant dans les palais dorés. Le droit aux vacances survit, bien souvent, grâce à l’implication d’associations comme le Secours populaire français ou la ténacité des acteurs du tourisme solidaire.

Mais dans les hautes instances de l’État, les bienfaits des congés en termes de perception de soi, de vivre-ensemble ou encore de santé sont superbement ignorés au profit d’un tourisme à la sauce macronienne vu sous l’angle unique de la balance commerciale…Lui, Jupiter 1er les passera d’ailleurs sur le compte de L’État en attendant une piscine neuve de 35 000 euros ! Plus de quatre-vingts ans après 1936, la démocratisation de ce droit reste une lutte à gagner. Mais ne comptons surtout pas sur le gouvernement et les députés LREM pour en faire un droit absolu ! Eux n’ont qu’une obsession, casser tous les droits sociaux !

PROGRAMME 123 SOLEIL

PROGRAMME FEU D’ARTIFICE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s