MACRON : QUATRE CLAQUES EN UNE SEMAINE

Le mois de juillet a particulièrement mal commencé pour le monarque Macron. Élections partielles catastrophiques, nouvelle invalidation d’un député MoDem/LREM pour dettes fiscales, suppression du délit de solidarité et recul sur les attaques contre notre Sécurité Sociale, Manu, en chute libre dans les sondages,  s’est pris quatre gifles en une semaine.

UN CANDIDAT LREM ÉLIMINÉ DES LE PREMIER TOUR ! Lors de l’élection départementale partielle, organisée le 1er juillet dernier, suite au décès du marchand d’armes Dassault,  le candidat LREM, Jean-Philippe Dugault, est éliminé dès le 1er tour ne rassemblant même pas 10% sous la bannière LREM. Loin de faire le tabac annoncé, il se classe avant dernier, résultat conforme à la pente des sondages du Monarque Macron. Soulignons que la candidat PCF-FI réuni près de 22% à ce 1er tour et 44,6% au second qui a eu lieu ce dimanche 8 juillet.

ENCORE UN DÉPUTE DE MOINS ! Autre mauvaise nouvelle : des députés LREM et MoDem ne paient donc pas leurs impôts. C’est le cas de Thierry ROBERT dont l’élection comme député de La Réunion  vient d’être  invalidée et l’élu déclaré inéligible pour trois ans pour manquement à ses obligations fiscales, par le Conseil constitutionnel. Les juges du conseil  constitutionnels ont jugé que, « compte tenu de l’importance des sommes dues et de l’ancienneté de sa dette fiscale », il y avait « lieu de prononcer l’inéligibilité » de l’élu réunionnais « à tout mandat pour une durée de trois ans » et « de le déclarer démissionnaire d’office de son mandat de député ».

LA FRATERNITÉ C’EST  LÉGALE ! Troisième mauvaise nouvelle  le même Conseil Constitutionnel vient de supprimer le délit de solidarité. La justice a gagné devant les intérêts politiciens et l’attitude inhumaine. Dans le cadre du procès de Cédric Herroux, les gardiens de la loi suprême ont consacré « la liberté d’aider autrui, dans un but humanitaire », même dans le cadre d’un séjour irrégulier sur le territoire. Fraternité. C’est ce mot qui a fait toute la différence. Inscrit sur les frontons de toutes nos mairies. Un mot magnifique, et un principe impérieux. Au nom de ce principe, aider quelqu’un dans le besoin ne peut pas être interdit. C’est ce que nous nous tuons à répéter au gouvernement depuis des mois dont les députés-godillots  avaient sans hésité voté cette loi scélérate contre les réfugiés. Mais au sein des rangs de LREM, on connaît mieux le sens de riches, très riches, que celui  de FRATERNITE !

TOUCHE PAS A MA SECU ! Enfin, cerise sur le gâteau, Devant  l’émotion, la colère et la mobilisation suscitée par la Une de l’Humanité sur la suppression de la Sécurité sociale dans la Constitution, la majorité a battu en retraite. Un vrai tollé ! Des centaines de milliers de signatures ont été recueillies en moins d’une journée sur la pétition lancée par l’Humanité. Fait rare sous le quinquennat Macron, la majorité a donc battu en retraite, même si elle compte ré-attaquer le financement de la Sécurité sociale par d’autres moyens. Le tollé a été si unanime, que même le président du Sénat, Gérard Larcher, s’en est ému. Quatre bonnes claques donc au souverain Macron et à tous ses domestiques parlementaires.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s