100ième anniversaire de la fin de la boucherie de 14-18, Bezons se souvient…

jean Galtier-Boissière : Défilé des mutilés, 14 juillet 1919. Musée d’Histoire contemporaine, Paris

L’Armistice est signé le 11 novembre 1918 dans la clairière de Rethondes dans la forêt de Compiègne à 5h15 du matin dans un wagon. Quelques heures plus tard, à 11h00, le « cessez-le-feu » sonne sur tout le front mettant un terme à plus de quatre années de guerre. Dans toute la France, les cloches sonnent à la volée. Dans le camp allemand, c’est aussi le soulagement. Il y a cent ans cette année prenait fin la terrible épreuve que fut pour la France, l’Europe et le monde la première guerre mondiale dans laquelle 15 millions de soldats et civils trouvèrent la mort. 

Alors que les témoins directs ont tous disparu, nous avons un devoir de mémoire pour rendre hommage aux poilus et dénoncer ce que furent les quatre années de combats meurtriers et inutiles au cours de cette guerre.  En France, à l’Armistice, il fut dénombré près de 1,5 millions de morts, dont un quart avait moins de 28 ans, et plus de 3 millions de blessés dont 400 000 mutilés et invalides.  Durant quatre ans, à l’horreur des combats, des massacres et de l’atrocité de la survie dans les tranchées,  s’ajoutaient la folie et l’incompétence des généraux à diriger les combats. Cela aboutit  aux mutineries des soldats de 1917 avec des centaines de poilus fusillés simplement pour l’exemple. Outre les morts au combat il nous faut donc avoir aussi une pensée pour ceux qui ont été exécutés par les pelotons français pour avoir osé dénoncer l’horreur et la bêtise de cette guerre et les  tueries inutiles.

Avec la municipalité, le Comité d’Entente et l’Association républicaine des anciens combattants et victimes de guerre (ARAC), combattants pour l’amitié, la solidarité, la mémoire, l’antifascisme et la Paix,  j’invite donc les bezonnais à participer à la cérémonie commémorative du 11 novembre 1918 et à l’hommage rendu à nos soldats qui ont péri lors de ce conflit dont les 263 hommes de notre ville.   Dimanche 11 novembre 2018, rassemblement devant l’Hôtel de ville à 10h30, suivi de la cérémonie à l’ancien cimetière, rue Edouard-Vaillant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s