BOLSONARO-NETANYAHU : QUI SE RESSEMBLE, S’ASSEMBLE !

Le président brésilien d’extrême-droite, Jair Bolsonaro, en visite en Israël, a annoncé dimanche l’ouverture à Jérusalem d’un bureau diplomatique brésilien dédié aux affaires économiques, aux côtés du 1er ministre israélien Benjamin Netanyahu qui espère le transfert de l’ambassade brésilienne dans cette ville.  Bolsonaro rejoint ainsi Trump dans le soutien au sionisme le plus extrême et dans la provocation et le mépris envers le peuple palestinien sous le joug de l’Israël depuis 70 ans.  

La visite officielle de trois jours de M. Bolsonaro arrive en pleine campagne électorale pour les législatives du 9 avril en Israël.  « Nous venons de prendre la décision de créer, ici à Jérusalem, un bureau diplomatique dédié aux affaires économiques pour la science, les technologies et l’innovation », a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse commune avec le Premier ministre israélien. « Je vais vous dire un secret: j’espère que ceci est le premier pas vers l’ouverture, quand le temps sera venu, d’une ambassade du Brésil à Jérusalem« , a pour sa part confié Netanyahu.

Bolsonaro a été accueilli à Tel-Aviv par M. Netanyahu, l’un des rares dirigeants à avoir fait le déplacement à Brasilia début janvier pour l’investiture du président brésilien d’extrême-droite, nostalgique de la dictature. En transférant l’ambassade brésilienne, M. Bolsonaro marcherait dans les pas de M. Trump qui a déplacé l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem en mai dernier. Le statut de Jérusalem est l’une des questions du conflit israélo-palestinien. Israël occupe Jérusalem-Est depuis la guerre de 1967 et l’a ensuite annexé, acte qui n’a jamais été reconnu par la communauté internationale et qui a été condamnée à plusieurs reprises par l’ONU. Israël considère toute la ville comme sa capitale, alors que les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l’Etat auquel ils aspirent. La plupart des ambassades étrangères sont situées à Tel-Aviv pour ne pas préempter le résultat de négociations entre Israéliens et Palestiniens.

Mais un autre soutien de poids à ce président brésilien, le lobby de l’agro-négoce, craint des représailles de pays arabes, car le Brésil est le premier exportateur au monde de viande halal. Le président d’extrême droit du Brésil s’est aussi rendu au Mur des Lamentations à Jérusalem, un geste controversé qui apparaît comme une reconnaissance tacite de l’annexion israélienne de cette partie de la ville et qui se greffe avec la reconnaissance par le président américain Trump de la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, conquis à la Syrie en 1967 puis annexé en 1981. Reste que cette visite se déroule au moment même où Netanyahu est engagé dans une bataille incertaine pour sa réélection en tant que 1er ministre avec en toile de fond des menaces de mise en examen dans plusieurs affaires de corruption. Et pendant que Netanyahou et Bolsonaro se congratulaient, l’armée d’occupation israélienne tuait 6 palestiniens, commémorant avec des milliers d’autres, le bain de sang (189 palestiniens tués et 9000 autres blessés au mois de mars)) qui avait coïncidé avec l’inauguration de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem le 14 mai 2018. Tuerie classée comme crime contre l’humanité dans un récent rapport de l’ONU.  Rapport bien évidemment dénoncé par Israël  comme « un nouveau record d’hypocrisie et d’attitude mensongère, motivé par la haine obsessive d’Israël ». L’Israël se présentant toujours comme perpétuelle victime alors qu’elle occupe, colonise la Palestine et martyrise les Palestiniens depuis 70 ans. .

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s