CONTRE LA MISE EN SCÈNE MACRON-LE PEN, VOTONS IAN BROSSAT !

Dimanche 26 mai, nous votons !   Nous ne sommes plus qu’à 6 jours de l’élection européenne.  L’évènement de cette campagne c’est bien évidement la dynamique et l’enthousiasme autour de la liste PCF conduite par Ian Brossat. L’affluence incroyable dans les meetings, les nombreux soutiens et non des moindres, le regard intéressé de la presse sont autant d’éléments qui nous encouragent. Annoncé à 2% d’intention de vote dans les premiers sondages,  ils  donnent maintenant 4 % à 4,5% à la liste PCF, amenant nombre de commentateurs à affirmer que celle-ci pourrait être la surprise de ce scrutin.

La mise en scène de l’affrontement entre l’extrême droite et le parti présidentiel servie jusqu’à la nausée dans les médias et à la TV, la dernière ligne droite de la campagne électorale a été rodée de longue date. Un seuil à 5 % a été fixé, uniquement en France, pour qu’une liste puisse obtenir des députés. Ce seuil, le plus haut d’Europe, vise à contourner les effets de l’élection à la proportionnelle en écrasant la diversité politique du pays. Une part très importante des suffrages exprimés, noyés parmi les 34 listes déposées, n’aura pas de représentation.  Le comble, c’est que dans le même temps, la liste de l’extrême droite et celle plus que jamais  de droite de Macron rafleraient à elles seules  un total de 47 élus soit 70 % des sièges disponibles avec moins de la moitié des voix ! Quelle belle leçon de démocratie dans le monde nouveau du macronisme !

Les Bezonnais et les Bezonnaises, qui sont nombreux à subir les coups de la politique anti-sociale de Macron, ont le moyen de retourner cette véritable imposture démocratique. Pour ce faire, il leur suffit d’aller voter en déposant dans l’urne le bulletin de la liste conduite par Ian Brossat. Ce vote permettrait de faire d’une pierre deux coups : élire quatre députés communistes utiles pour défendre le monde du travail et les classes populaires tout en sanctionnant le duo installé entre la majorité présidentielle et l’extrême droite en lui ôtant quatre députés C’est pour cela que je m’adresse à vous  personnellement. Beaucoup d’électeurs et d’électrices de gauche n’ont pas fait leur choix et risquent de s’abstenir.  Je m’adresse à eux parce que leur voix peut permettre de faire élire plusieurs candidat·e·s communistes qui défendront leurs exigences et cela contribuera à reconstruire une gauche de combat.  Ces voix, qui s’additionneront dans toute la France, seront déterminantes pour la victoire.

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s