LES GILETS JAUNES A BEZONS !

« J’ai changé les plaquettes de frein et le liquide de refroidissement. 350 € chez Norauto… » C’est parti pour un road-movie dans la France d’aujourd’hui! Avec leur humour et leur caméra, Gilles Perret et François Ruffin traversent le pays: à chaque rond-point en jaune, c’est comme un paquet-surprise qu’on ouvrirait. Qu’est-ce qui va en sortir ? Des rires ou des larmes ? De la tendresse ou de la colère ? De l’art ou du désespoir ? Merci au TPE de Bezons de nous aider à trouver les bonnes réponses en ayant l’excellente idée de programmer le documentaire « J’veux du soleil » samedi 25 mai à 14h30. Film suivi d’un débat en présence de deux journalistes de Fakir, le journal de F.Ruffin.  

Gilles Perret et François Ruffin, les deux compères nous offrent dans ce film des tranches d’humanité, saisissent cet instant magique où des femmes et des hommes, d’habitude résignés, se dressent et se redressent, avec fierté, avec beauté, pour réclamer leur part de bonheur. Oscillant entre le grand éclat de rire des farces engagées de Ruffin et la caméra tendre et respectueuse de Gilles Perret, cet ovni cinématographique occulte volontairement la face sombre et violente d’un mouvement social, inédit dans l’histoire de la Ve République, pour se focaliser sur une galerie de portraits des perdants de la mondialisation. Petits retraités, travailleurs pauvres, mères célibataires, précaires, chômeurs, handicapés, ruraux…

Tous pris à la gorge par la désertification, la disparition des services publics, les frigos vides et le travail qui manque et qui ne rapporte jamais assez. On est en pleine macronie, le pays qui, comme l’écrit Wilfrid Lupano, scénariste de la BD à succès Les Vieux Fourneaux , « à un gouvernement qui, en tout point, me fait honte ». Dans cette lettre adressée au ministre  de la Culture où Lupano indique refuser de recevoir la médaille de Chevalier des Arts et Lettres, il dit sans haine mais avec beaucoup de clairvoyance et de lucidité ce que beaucoup de Français voudraient crier à la face de ce gouvernement… Poussez-vous Macron, vous nous faites de l’ombre… NOUS VOULONS DU SOLEIL !!!!  SAMEDI 25 MAI – 14h30 au cinéma du théâtre Paul-Eluard de Bezons

Dans le cadre de la journée consacrée au cinéma engagé, le cinéma du TPE nous propose aussi « Filles de mai » voix de femmes, de 1968 au féminisme de Jorge AMAT. Samedi 25 mai à 16h30 et dans la soirée, à 20h30, « Depuis Médiapart » un reportage au sein de la rédaction du journal en ligne. Un film de Naruna Kaplan de Macedo.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s