LCI ET CNEWS AU SERVICE DU RACISME

Article de Caroline Constant paru dans l’Humanité de ce jour

Invité de la petite-fille de Le Pen ce week-end à Paris, le « polémiste » de droite Zemmour a encore frappé. En toute impunité. Quelques jours plus tôt, la Cour de cassation avait pourtant confirmé sa  condamnation pour provocation à la haine raciale.

Samedi, LCI a choisi de poser ses caméras à la convention de la droite de Marion Maréchal. La chaîne d’information en continu a filmé, in extenso, le discours de Zemmour. Un discours hallucinant de haine, où le chroniqueur reconverti en homme politique a lancé un quasi-appel au meurtre des immigrés et des Français issus de l’immigration dans un délire de « grand remplacement » cher à cette portion de la droite extrême. Le CSA a reçu, depuis, plusieurs centaines de plaintes de téléspectateurs. SOS Racisme va porter plainte contre une phrase, qui est un quasi appel au meurtre. Le premier ministre Édouard Philippe s’est fendu d’un tweet indigné, et François Hollande, l’ancien président de la République, a protesté sur France Inter.Même la société des journalistes de LCI s’est réveillée et a demandé un rendez-vous avec la direction de la chaîne. Direction qui a juste reconnu, mollement, que le format de l’émission n’était pas approprié puisqu’il n’y a pas de contradiction.

Et c’est bien le problème de fond : Éric Zemmour est un multirécidiviste. Il a d’ailleurs, mardi dernier, retrouvé une émission quotidienne sur CNews, une semaine à peine après avoir été condamné pour provocation à la haine religieuse. Depuis seize ans, les ondes, au nom de la liberté d’expression – un comble –, se gargarisent de ses discours crapuleux. Depuis seize ans, Zemmour se tape régulièrement des procès ou des mises en garde sur ses propos. Depuis seize ans, à intervalle régulier, le CSA, les téléspectateurs, auditeurs, hommes et femmes politiques, associations, le dénoncent. En vain. Parce que le monsieur fait de l’audience. Parce que les chaînes sont friandes de ce parfum de scandale. Parce que les éditorialistes de ce genre sont devenus majoritaires dans les médias, au détriment de toute bataille d’idées. Certaines sociétés de journalistes, hier, s’effrayaient de ce monstre créé de toutes pièces. Il serait temps.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s