QUAND UNE CANDIDATE DÉCOUVRE LE SERVICE PUBLIC

Depuis 5 ans, je me bats contre La Poste pour que ce service public ne soit pas supprimé à Bezons.  Aujourd’hui, certain.e.s découvrent ce sujet à l’heure des élections.

Les logiques économiques ont poussé les différents gouvernements (socialistes et macroniste) à toujours réduire la présence des bureaux postaux sur le territoire. Après avoir perdu celui du Colombier, plusieurs associations, avec mon soutien, ont lancé une pétition pour sauver le bureau du Grand Cerf et le bureau central. Pour le Grand Cerf, nous avons réussi à sauver le distributeur, qui lui aussi devait disparaitre. L’année dernière, j’ai organisé un rallye des services publics, et vous pouvez toujours voir devant le bureau de poste rue des Frères Bonneff le panneau que nous avions apposé alors pour montrer que nous resterions déterminés face aux menaces.

Plusieurs associations, avec mon soutien, ont lancé une pétition pour sauver le bureau du Grand Cerf et le bureau central.

 

Que certain.e.s découvrent ce sujet à l’heure des élections me dépasse, les besoins des Bezonnais.e.s n’attendent pas les municipales. Vouloir redorer son blason quand on n’a même pas signé la pétition, surtout quand c’est le gouvernement qu’on soutient qui a organisé ces fermetures (comme pour le commissariat d’ailleurs!) c’est très cynique et cela montre que ni l’intérêt des habitants, ni l’intérêt des salariés ne les préoccupent vraiment. Nous continuerons à nous mobiliser pour que la Poste reste un service public !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s